Actualités
Publié il y a 23 jours - Mise à jour le 16.11.2022 - Marie Meunier - 2 min  - vu 109 fois

LES ANGLES Des maillots de rugby "Octobre rose" vendus au profit de la Ligue contre le cancer

remise chèque rugby les angles ligues cancer octobre rose maillots

Alain Sanciaume, président du RCAGR, a remis symboliquement un chèque aux deux ligues contre le cancer (Gard et Vaucluse). La somme est issue d'une vente de maillots spéciaux "Octobre rose".

- photo Marie Meunier

2 225 €. C'est la somme récoltée par le Rubgy club Les Angles Gard rhodanien (RCAGR) pendant Octobre rose. Un chèque a été remis aux Ligues contre le cancer du Gard et du Vaucluse.

Cette somme résulte de la vente d'une soixantaine de maillots édités spécialement pour Octobre rose, pendant le match contre Saint-Raphaël-Fréjus. Le modèle a été pensé par un des dirigeants du club, Tony Mathis. Et c'est Sébastien Jouve de Zenith Photo à Rognonas qui s'est occupé de la maquette. 

"C'est une première qu'on refera sûrement l'année prochaine", assure le président du RCAGR, Alain Sanciaume. En plus des maillots, le club a aussi vendu des tee-shirts et des rubans roses. Tous les bénéfices sont reversés aux deux ligues. "Il faut savoir que 25 % de l'argent récolté est dédié à la recherche. Le reste est utilisé sur le territoire pour aider les malades et leurs familles et aussi pour leur offrir des soins de support", rappelle le Dr André Mathieu, cancérologue et président de la Ligue contre le cancer du Gard. 

"Ce don est important pour le côté financier mais aussi pour le côté moral"

D'ailleurs, le RCAGR propose depuis 2020 des séances de sport "Rugby santé" tous les mardis matin, qui font partie des possibles soins de support. L'idée étant d'offrir une pratique physique adaptée aux malades du cancer, aux anciens malades, aux greffés et aux amputés, tout en tissant un lien social pour des personnes que la maladie isole. 

Les deux représentants ont remercié le club de rugby anglois pour son généreux chèque. Le Dr Mathieu l'assure : "Ce don est important pour le côté financier mais aussi pour le côté moral. Les personnes malades se sentent soutenues." Comme l'a répété Jacques Segura, administrateur au sein de la ligue vauclusienne, "l'association compte seulement sur la générosité du public et ne touche pas de subventions. Nous sommes seulement les passeurs de cet argent."

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais