Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 28.06.2019 - thierry-allard - 2 min  - vu 454 fois

MARCOULE Les yeux des salariés d’Orano Melox scrutés

Des contrôles oculaires étaient organisés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les journées santé et sécurité au travail du site d’Orano Melox, à Marcoule, se tenaient ce jeudi et ce vendredi, avec un focus particulier sur les yeux.

Une action menée dans le cadre du plan de prévention Santé attitude, lancé début 2019 dans tout le groupe du géant du nucléaire en partenariat avec Axa et AG2R. « Nous avons défini un plan pour cette première année basé sur la prévention santé, et cette année il s’agit plus particulièrement des troubles de la vue », explique la responsable sécurité radioprotection d’Orano, Marie-Laure Fitamant.

Ainsi, ce jeudi des ateliers de dépistage des troubles oculaires, notamment du glaucome, étaient organisés en partenariat avec Essilor, comme des ateliers de yoga des yeux. « C’est de la relaxation de l’oeil qui permet de prévenir la fatigue oculaire », explique Marie-Laure Fitamant. Des ateliers qui sont prolongés par six vidéos tutorielles mises en ligne sur l’intranet d’Orano.

En pleine séance de yoga des yeux (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Outre ces ateliers sur la vue, ces journées ont également permis de présenter la nouvelle application mobile My Easy Santé, ouverte aux salariés d’Orano, et qui propose des conseils santé, des défis santé ou encore la possibilité d’avoir une téléconsultation médicale 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Un atelier saisonnier était également proposé, sur le thème on ne peut plus à propos de la prévention des malaises et... des coups de chaleur.

En parallèle de ces journées, Orano Melox lance sa version de l’application RidyGo, un système de covoiturage fermé entre les salariés du site. « Nous travaillons avec une communauté, et ici nous avons la masse critique suffisante (800 salariés Orano, 1 100 en tout en comptant les sous-traitants, ndlr) pour toujours trouver quelqu’un qui vous ramène chez vous », affirme Johann Thomas, le responsable commercial de la société coopérative Scity, qui a développé l’application. Une solution déjà adoptée par le CHU Carémeau, à Nîmes, depuis plusieurs mois.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi :

Orano a commandé une étude auprès des riverains de ses sites de Marcoule et du Tricastin (Drôme) pour connaître leur perception du nucléaire et de son industrie. Sans surprise, compte tenu du nombre de familles qui vivent du nucléaire sur ces secteurs, les personnes sondées par l’institut BVA sont plus enthousiastes que la moyenne quand on leur parle de l’atome. Ainsi, 62 % des habitants situés autour des sites déclarent que le nucléaire est un atout pour le pays, contre 47 % des Français au niveau national, et les riverains des sites de Tricastin et de Melox sont 68 % à les considérer comme sûrs. Sachez-le.

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais