Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 04.10.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 329 fois

MIDI VILLAGES Un nouveau restaurant scolaire pour les élèves de Calvisson

Ce nouveau restaurant fonctionne en self service (Photo Pays de Sommières)

Pierre Martinez, président de la Communauté de communes Pays de Sommières, a coupé le ruban, accompagné de gauche à droite de : Marc Larroque, conseiller départemental, Philippe Ribot, président de l'AMF Gard, André Sauzede, maire de Calvisson, Maryse Giannaccini, conseillère départementale, Henry Brin, conseiller régional et Laurent Burgoa, sénateur (Photo Pays de Sommières)

Hier, la Communauté de communes Pays de Sommières a inauguré le nouveau restaurant scolaire de l'école élémentaire Roger-Leenhardt de Calvisson. Un investissement de 900 000 € qui servira aussi le mercredi matin aux enfants du centre de loisirs. 

Les élus avaient le sourire ce jeudi après-midi au moment d'inaugurer le nouveau restaurant scolaire de l'école élémentaire Roger-Leenhardt de Calvisson. Cet équipement est utilisé par les élèves depuis la rentrée de septembre. Chaque jour, en moyenne, 186 repas y sont servis (avec des pics à plus de 200), ce qui représente plus de 73% des enfants scolarisés ainsi que 110 enfants d’âge maternel et élémentaire les mercredis. Car cette cantine sert également aux enfants du centre de loisirs de la commune.

Le coût de cet investissement est de 900 000 € dont une majorité financée par la communauté de communes Pays de Sommières. L'État a apporté son soutien financier à hauteur de 229 000 € (dont 13 000 € dans le cadre du plan de relance), le Département du Gard a versé une subvention de 122 600 €. Un nouveau restaurant flambant neuf composé d’une cuisine répondant en tout point aux normes indispensables en restauration collective, et d’une salle de restauration accueillante.

49% du budget de la collectivité dédié à la jeunesse

Cette construction s’inscrit dans le programme d’investissement de la Communauté de communes, feuille de route pluriannuelle des travaux d’entretien, de rénovation, d’extension ou encore de construction. Les compétences scolaires, périscolaires et enfance jeunesse représente chaque année plus de 49 % du budget consacré à ce programme. "Nous avons pleinement conscience que l’attractivité de notre territoire intercommunal nous impose à nous élus, et à nos partenaires de poursuivre nos engagements politiques et nos efforts financiers pour permettre l’accueil et l’accompagnement des enfants dans les meilleures conditions possibles", confie le président de la collectivité Pierre Martinez.

Les élèves bénéficient d'un nouvel espace plus accueillant (Photo Pays de Sommières)

Une volonté de faire évoluer les établissements d’accueil des enfants (crèches, écoles, restaurants scolaires, centre de loisirs,…) pour s’adapter aux usagers (équipes enseignantes, personnel, parents et enfants) et aux évolutions d’effectifs. "Les évolutions démographiques souvent difficiles à maitriser imposent des choix, tels que l’installation de bâtiments préfabriqués, comme ce fut le cas pour pouvoir accueillir tous les enfants sur l’ancien restaurant scolaire", rappelle Pierre Martinez.

Des panneaux photovoltaïques sur le toit

C'est désormais il s'agit d'un vrai espace en dur qui offre au personnel les moyens d’exercer dans de bonnes conditions d’ergonomie, d’hygiène et de sécurité. La grande nouveauté de cet équipement, à savoir le mode de fonctionnement en self service, s’intègre parfaitement dans le projet éducatif de la communauté visant à favoriser l’apprentissage, la découverte et l’autonomie. La question énergétique a évidemment été prise en compte dans la construction en réduisant les impacts sur l'environnement.

Le bâtiment respecte le label THPE (Très haute performance Energétique) visant à maitriser les consommations d’énergies grâce à l'installation d'une baie vitrée au sud, de la cuisine et des locaux techniques au Nord jouant le rôle d’espace tampon, de l'utilisation de matériaux de construction très isolants, avec un bâti en brique mono mur, une sur-isolation en toiture ou encore des vitrages performants. Le toit est équipé de panneaux photovoltaïques. Cette réalisation n'est qu'une première étape et s’inscrit dans une opération d’ensemble qui va se poursuivre par la restructuration du centre de loisirs.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais