Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 01.06.2015 - baptiste-manzinali - 1 min  - vu 271 fois

MILHAUD "La fête du blé dur" passée inaperçue

La fête du blé dur à Milhaud n'a pas eu le succès attendu. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ce dimanche, la place Frédéric Mistral accueillait la "fête du blé dur", mais c'est la fête des mères que les milhaudois ont choisi.

Aux alentours de 15h, la place centrale de ce village de 6 000 habitants est presque déserte. Seuls quelques badauds errent au hasard d'une promenade dominicale. Pourtant, Jacques Dardié avait tout prévu. Ce meunier aveyronais accompagnait de sa femme avait fait le déplacement spécialement pour montrer ses produits artisanaux (le Moulin Vabres) , dans un marché à thème. Mais au beau milieu de l'après-midi, les commerçants qui l'entourent plient bagages. "Ils partent trop tôt. En même temps, c'est la fête des Mères, il aurait fallu le prévoir constate-il avant d'ajouter avec indulgence, c'est la première année qu'ils le font, il faut un début à tout." Sur son étalage, du petit épeautre, l'ancêtre du blé, riche en valeur nutritive et d'une grande finesse de goût, n'aura pas trouvé preneur, tout comme les farines de sarrasin, de maïs, de seigle. Jacques était presque le seul à avoir respecté le thème de ce marché. "J'ai vu un boulanger, un marchand d'épices, pas grand chose à voir avec le blé dur". Ce dimanche, les mamans sont passées en priorité.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio