Actualités
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 17.03.2017 - philippe-gavillet-de-peney - 2 min  - vu 352 fois

NÎMES 2e Jeux de la Garantie jeune : Beaucaire décroche la timbale

L'équipe de Beaucaire a fêté sa victoire dans la joie et la bonne humeur (Photo Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Encadrés par les éducateurs sportifs du Montpellier Université Club, 70 jeunes ayant intégré le dispositif d’État, Garantie Jeune du Gard, se retrouvaient mardi après-midi au stade Marcel-Rouvière de Nîmes pour participer à la 2e édition des Jeux de la Garantie jeune. Un journée sportive, prétexte à créer du lien entre jeunes adultes de 16 à 25 ans.

"Ces Jeux sont l'occasion de se rencontrer autour de jeux sportifs. Exceptionnellement cette année nous avons aussi invité des jeunes de l’Hérault ", exposait David Kluger, responsable de secteur et du dispositif à Nîmes. Sous un soleil quasi estival, une dizaine d'équipes s'affrontaient tour à tour amicalement dans six ateliers (basket, frisbee, rugby à 6, tambourin, sarbacane et slack-line (marche en équilibre sur une sangle tendue entre deux arbres, NDR).

Soixante-dix jeunes ont participé à cette 2e édition (Photo Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Après l'effort le réconfort, et, en début de soirée venait l'heure tant attendue de la cérémonie de proclamation des résultats en présence de la présidente déléguée de la Mission locale de Nîmes métropole, Maud Chelvie. Au final, c'est l'équipe de Beaucaire qui s'est imposée devant l'entente Vauvert-Alès (2e) et des Nîmois (3e) qui, à domicile, ne pouvaient pas faire moins que de monter sur le podium. Un pot de l'amitié (sans alcool bien sûr !) clôturait cette journée sportive.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectif gard.com

           La garantie jeune c'est quoi  ?

Dispositif d'état, la Garantie jeune accompagne des jeunes entre 16 et 25 ans, durant un an, pour les aider à trouver un emploi, hors des circuits habituels de formation ou de qualification. Dans le Gard, ce sont environ 1 000 jeunes dispatchés sur 6 Missions locales qui ont intégré ce dispositif qui permet aux bénéficiaires de percevoir une allocation de 470 euros équivalente au Revenu de Solidarité Active (RSA). À Nîmes, 450 jeunes sont suivis par 8 conseillers. L'an dernier, 70 % des jeunes suivis ont quitté le dispositif après avoir trouvé un travail.

Philippe Gavillet de Peney

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais