Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 12.02.2015 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 292 fois

NÎMES Alain Fabre-Pujol succède à Sébastien Gros au conseil municipal

D.R/C.M

Sébastien Gros, chef de cabinet de Manuel Valls et conseil municipal nîmois. Photo : Jean-Marie Cornuaille / Objectif Gard.

En conseil des ministres, Sébastien Gros a été nommé préfet par François Hollande. Dès lors, le socialiste élu dans le groupe Nîmes 2020 aux côtés de Françoise Dumas a quitté ses fonctions au conseil municipal et communautaire.

Hier à la faveur du conseil des ministres, François Hollande a nommé Sébastien Gros, chef de cabinet du Premier ministre au poste de "préfet hors cadre chargé d'une mission de service public". A la demande de Manuel Valls, le socialiste élu à Nîmes et Nîmes Métropole passe donc du statut de contractuel à celui de fonctionnaire. Une situation plus confortable, en cas de changement de Premier ministre.

Joint par téléphone, Sébastien Gros assure que  "ce n'est pas une manière de me recaser ou de m'assurer une retraite. Mon salaire reste le même ainsi que mes fonctions". Aux cotés de Manuel Valls depuis 2008, le socialiste l'a suivi au ministère de l'Intérieur puis à Matignon. Sa mission : organiser l'agenda, les déplacements en France et à l'étranger, gérer les 300 fonctionnaires attachés au Premier ministre, mais aussi établir des relations avec les autres partis politiques et organisations syndicales.

Une passerelle 

La nomination d'un collaborateur au statut de préfet est une vieille tradition. Ces travailleurs de l'ombre se retrouvent souvent le bec dans l'eau, en cas de changement de majorité. Seulement : rien n'oblige la nouvelle équipe arrivée aux affaires à proposer un poste au préfet. Cette nomination est surtout "une passerelle" pour Sébastien Gros qui lui permettra, après avoir servi des années le gouvernement, de ne pas se retrouver au bas de l'échelle avec l'obligation de passer des concours de la fonction publique.

Élu en mars dernier à la mairie de Nîmes et au conseil communautaire Nîmes Métropole sur la liste de la députée Françoise Dumas, Sébastien Gros a démissionné de ses fonctions électives, même si la loi ne l'impose pas. C'est l'écologiste Alain Fabre-Pujol, ancien premier adjoint de la municipalité Clary, qui prend la place du socialiste.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais