Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 27.05.2015 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 199 fois

NÎMES Bâtiments et transports : les paralysés manifestent leur colère

Manifestation cet après-midi devant la préfecture du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

A l'appel d'un collectif national, l'Association des paralysés de France dans le Gard, s'est réunie, cet après-midi, devant la préfecture. Le motif de leur colère : une ordonnance de 2013, "qui repousse la loi 2005 qui obligeait la mise en accessibilité des bâtiments recevant du public et des transports, au plus tard au 1er janvier 2015", déplore Dolorès Orlay-Moureau , directrice de l'association depuis sept ans. A ses cotés, Jean-Paul Boré, conseiller régional délégué à la jeunesse et au handicap, assure "comprendre" que cette mise en accessibilité "peut être un coût, mais aujourd'hui sept millions de personnes sont handicapées en France, dont 500 000 en fauteuil roulant… Au fur et à mesure, tous les dispositifs mis en place, pour conduire à plus d'égalité, s'effondrent".

Une délégation a été reçue à 14 h 30 par le directeur du cabinet du préfet du Gard, Christophe Borgus.

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais