Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 30.04.2019 - alexis-bargallo - 2 min  - vu 1472 fois

NÎMES Course poursuite : deux ans (dont un avec sursis) pour le conducteur, 12 mois ferme pour le passager 

Une course poursuite a eu lieu ce vendredi 26 avril à Nîmes. Deux hommes ont été interpellés. (Photo DR/S.Ma)

Une course poursuite a commencé sur la Nationale 113 et a fini dans les rues de Nîmes ce vendredi 26 avril. Elle a opposé deux jeunes gens dans une voiture volée et les services de police. Le conducteur est condamné à deux ans de prison dont 12 mois avec sursis, le passager, à 12 mois d’emprisonnement. 

Avertis par le vol d’une Clio grise dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 avril, les gendarmes ont subitement freiné lorsqu’ils ont aperçu ce véhicule le lendemain matin. À l’intérieur, deux hommes, dont un était cagoulé, ont paniqué. Ils ont alors accéléré et ont fini par semer les policiers. Mais quelques minutes plus loin, la voiture grise rencontre une deuxième patrouille, en moto. Le chauffeur tente également de fuir. Il essaye de faire demi-tour au milieu d’un rond-point sur la zone Nîmes-Ouest, percute un véhicule et s'échappe pour essayer de semer les gendarmes. Zigzagant entre les véhicules, c’est finalement en percutant une voiture dans un autre rond-point que la course va s’arrêter. 

Déterminé à ne pas se faire arrêter, le conducteur a poursuivi sa cavale à pied avant de se faire enfin interpeller, quelques minutes plus tard. Quant au passager, il a été arrêté dès que la voiture était immobilisée. La course poursuite a ainsi duré plus de 30 minutes. 

Pour ces faits, le conducteur du véhicule volé, a été condamné à deux ans de prison, dont 12 mois avec sursis ainsi que deux ans de mise à l’épreuve. Âgé de 22 ans, le conducteur doit également payer une amende de 300€ et son permis de conduire est suspendu pour une période de 12 mois. Le passager, âgé de 35 ans et ayant 16 mentions dans son casier judiciaire, est déclaré également coupable. Il écope de 12 mois d’emprisonnement. Les deux hommes doivent également dédommager à hauteur de 1 500€ la voiture qu’ils ont percutée et qui a permis leur arrestation.

Alexis BARGALLO

Alexis Bargallo

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais