Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 05.06.2024 - Sacha Virga - 2 min  - vu 214 fois

NÎMES Jeux paralympiques à la Bastide pour l'association Cigalières

Association Cigalières jeux paralympiques la Bastide Nîmes

Photo aérienne avec tous les participants

- Droits réservés

Jeudi dernier de 10h à 15h, l'association "Cigalières" a mis en place à la Bastide une série d'activités à destination des personnes en situation de handicap.

Plus de 200 jeunes ont profité d'installations paralympiques éphémères sur le domaine de la Bastide. L'association Cigalières créée en janvier 2020 suite à la fusion des associations Apaehm et Escalieres accueille des personnes en situation de handicap, et oeuvre dans le milieu médico-social, sanitaire et de l’aide sociale. "Le but de cette journée était d'unifier tous les handicaps de l'association autour d'une pratique sportive", raconte Alexandre Trottier, président du Handi Club Nîmois.

L'idée était aussi de pouvoir faire rencontrer les professionnels des différents établissements autour d'un événement collectif et que les jeunes de différents établissements puissent se croiser. Un grand défi pour tous puisque toute l'équipe du service des sports de l'association s'est attelée à la création d'un événement adapté à chacun. Les jeunes ont donc pu s'adonner à des pratiques sportives d'aventure tout au long de la journée. Certains au sein de l'association sont même en lice pour participer aux Jeux Paralympiques de Paris. 

La ville de Nîmes s'est investie sur cet événement, par l'intermédiaire du service des Sports avec l'adjoint à cette délégation Nicolas Rainville et la conseillère municipale dédiée aux Handisports, Dominique Lacambra. "Ce genre d'événement demande quand même une logistique qui est un petit peu différente puisqu'on accueille des personnes à mobilité réduite, sur un site naturel qui n'est pas toujours adapté", explique Alexandre Trottier.

Question atelier, on retrouvait de la chute libre à deux, quatre et six mètres, réalisée par un prestataire des Alpes, un parcours araignée type Koh-Lanta où chacun devait ramper au sol en évitant des cordes, ainsi qu'un chemin à traverser dans le style militaire. Les jeunes avaient également à disposition un ventreglisse et une structure gonflable de façon à pouvoir convenir à toutes les sortes d'handicap. La journée s'est terminée par une grande photo aérienne avec les anneaux olympiques avec tous les membres de l'association. Les organisateurs sont déjà au travail pour préparer la prochaine édition en 2025.

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio