Publié il y a 1 an - Mise à jour le 11.03.2023 - Corentin Corger - 2 min  - vu 15652 fois

NÎMES Joannes Richard, champion de France de burger, quitte les halles

Le Nîmois Joannes Richard

- Photo Charlène Pelut

Le 26 mars prochain, le restaurant « Chez Jo » fermera ses portes aux halles de Nîmes. Le gérant Joannes Richard, vice-champion du monde de burger, veut déménager dans un espace plus grand pour proposer un service également le soir.

Cela fait deux ans que Joannes Richard cherche à quitter son emplacement des halles de Nîmes. L’activité fonctionne, avec 40 couverts en semaine et jusqu’à 120 le week-end mais le gérant de « Chez Jo » veut davantage se développer. « Les halles sont devenues trop petites en termes d’accueil et au niveau de la cuisine. Et puis on ne peut pas faire de livraison ni ouvrir le soir », confie le champion de France de burger victime aussi de sa notoriété.

« Cela représente un manque à gagner de 70 % par rapport à mon chiffre d’affaires », poursuit cet entrepreneur créatif et ambitieux. Ainsi, il a décidé de vendre son fonds de commerce. L’emplacement va devenir « Chez Fredo », une nouvelle adresse qui proposera aussi des burgers et de la cuisine traditionnelle. Avec une fermeture prévue le 26 mars, il reste donc deux semaines aux fans de « Chez Jo » pour venir déguster les burgers du chef nîmois.

Ouvrir son propre fast-food 

Un nouveau départ pour Joannes qui veut monter son propre restaurant Fast-food écologique, « l’idée du concept c’est d’avoir au maximum des produits locaux et même des emballages biodégradables. » Pour mener à bien son projet, le vice-champion du monde de burger s’est rendu aux États-Unis à la découverte de plusieurs enseignes. C’est bien évidemment à Nîmes qu’il souhaite s’installer.

Très actif, le trentenaire réalise aussi des prestations à domicile avec de la street food revisitée pour divers événements. Il est également présent les soirs de concert à la salle Paloma. Un passionné de cuisine qui s’est illustré en remportant en équipe le championnat de France de barbecue dans la catégorie « taureau de Camargue ». Mais son premier amour reste bien sûr le burger, alors « Jo » a décidé de retenter sa chance aux championnats du monde. Il retournera à Dallas en novembre prochain.

Un Nîmois bien implanté dans sa ville qui donne aussi de son temps à l’association Les Nîmois’es en proposant des cours de cuisine à des enfants défavorisés. « Dans mon futur restaurant, chaque mois il y aura une cagnotte pour permettre à des enfants de réaliser leurs rêves », conclut Joannes qui a hâte de faire découvrir au public son nouvel établissement.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio