Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 22.05.2024 - Baptiste Petit - 1 min  - vu 304 fois

NÎMES La danse, un apprentissage culturel à d’Alzon

NÎMES La danse, un apprentissage culturelle à d’Alzon

Les 6èmes J entrain d'éxécuter leur danse. 

Mercredi 22 mai, Zoë Dinampitia, artiste malgache, a présenté dans le cadre du dispositif “Artistes au collège”, trois chorégraphies de danse avec trois classes différentes de collégiens.

Créé, animé et financé par le Conseil départemental du Gard, le dispositif “Artistes au collège” a pour objectif d’accueillir chaque année un artiste dans le cadre de l'enseignement et la culture. De son vrai nom l’artiste Zoë Johnson Randrianjanaka, originaire de Madagascar, est arrivée en résidence à l’institut d’Alzon en janvier 2024 et repartira d’ici la fin du mois de mai. Elle résidait en France pendant ces quatres mois pour obtenir son diplôme d’état de professeur. En parallèle, avec les trois classes qui lui ont été confiées, elle a travaillé sur le silence.

NÎMES La danse, un apprentissage culturelle à d’Alzon
Zoë Johnson Randrianjanaka reçoit un cadeau de la part de l'équipe de d'Alzon

Zoë Dinamptina explique : "Avec les élèves j’ai pu découvrir ce thème sur le silence. Par rapport à leurs attitudes, c’est compliqué de leur demander de ne pas parler pendant une heure. On a travaillé ça vraiment ensemble, on se disait que le silence est capital. Mais pour changer notre monde il faut savoir écouter le silence, surtout en ce moment."

NÎMES La danse, un apprentissage culturelle à d’Alzon
La classe de 5ème E entrain de danser.

Baptiste Petit

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio