Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 16.12.2019 - anthony-maurin - 1 min  - vu 1321 fois

NÎMES La vente en or du Crédit municipal

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

C'est une tradition à l'approche des fêtes de fin d'année, le Crédit municipal de Nîmes organise chaque année une vente aux enchères de prestige dans l'écrin de la chapelle des Jésuites.

Le Crédit Municipal de Nîmes proposait pour la 17ème édition, sa vente aux enchères de prestige, le 13 décembre dernier.

Elle avait pour thème " Le Romantisme ". Les objets présentés aux enchères étaient des objets gagés (bijou, montre, pendule, horloge, argenterie, tableau, sculpture, tapis, mobilier, instrument de musique...), déposés afin d’accéder à un prêt d’argent, et non récupérés par leurs propriétaires ou confiés dans le cadre d’une vente volontaire.

(Photo Anthony Maurin).

L’excédent résultant de la vente aux enchères après déduction des sommes dues du montant de l'adjudication doit être reversé à l’emprunteur. Placée sous le ministère de maître Françoise Kusel et de maître Pierre Champion, commissaires-priseurs associés, cette vente a, une fois de plus, connu un vrai succès populaire.

Des petits prix et d'autres plus extravagants. Estimé 30 euros, un rond de serviette en argent en décor de médaillon poinçon Minerve. Cas contraire, estimé à 4 000 euros, de chez Boucheron, un bracelet souple en or jaune maille gourmette (signé et numéroté) dans son écrin.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais