Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 10.05.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 371 fois

NÎMES L'hôtel des ventes met des jouets anciens aux enchères

Olivier Vergne, expert en Dinky Toys et jouets anciens, Hôtel des ventes de Nîmes ( Photo yannick Pons) - Yannick Pons

Olivier Vergne, expert en Dinky Toys et jouets anciens, hôtel des ventes de Nîmes (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Ce mercredi 11 mai, aura lieu à l'hôtel des ventes de Nîmes et sur Internet, une grande vente aux enchères bi-annuelle des jouets anciens. Des jouets dénichés et estimés par Olivier Vergne, un expert en jouets enjoué.

Les petites voitures c'est la passion du Nîmois Olivier Vergne, depuis toujours. Afin de découvrir comment elles étaient faites à l'intérieur, il aimait les casser et les broyer dans l'encablure de la porte de sa chambre jusqu'à l'âge de dix ans. "Analyser le produit, la solidité, les faiblesses et les matériaux, c'est comme ça que tout a commencé", lance l'expert. Ensuite, il a commencé à les collectionner dès l'âge de 11 ans. "Mon père allait faire son tiercé au PMU, il me donnait la grosse pièce de cinq francs et j'attaquais le Jean Jaurès en faisant tous les magasins où j'achetais des voitures : des dinky toys, le plus souvent", explique t-il. Son père l'a encouragé financièrement ensuite quand il a démarré sa collection. Il en a vendu une partie pour s'acheter une Harley Davidson, puis en 1983 Pierre Champion lui a donné sa chance à l'hôtel des ventes. Aujourd'hui, il est expert en jouets anciens. Il achète, estime et prépare le catalogue des ventes.

Hôtel des ventes de Nîmes. Vente de moules en acier ayant fabriqué les petites voitures ( Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Le catalogue de la vente de demain va de la petite voiture Dinky Toys jusqu'à une panoplie de l'homme qui valait trois milliards, en passant par des moules en aciers qui fabriquaient les voitures. Soit des collectionneurs qui vendent leur collection, soit des gens qui vendent leurs jouets de gamins, qui valent cher aujourd'hui surtout s'ils ont gardé la boîte. "Dans la cave ou le grenier, tout le monde a des jouets anciens. Ils viennent nous voir pour les estimer et les vendre", indique Olivier Vergne. Les jouets prennent de la valeur lorsqu'ils sont rares, parfois parce qu'ils présentent une spécificité particulière où un défaut. "Par exemple, nous avons en vente des voitures prototypes uniques ou en trois exemplaires fabriqués en Chine sur des chaînes industrielles pour validation de commandes. Ils partiront beaucoup plus cher que les objets de série", explique l'expert en jouets.

Olivier Vergne, expert en jouets et sa panoplie de l'homme qui valait trois milliards (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Hôtel des ventes - 21, rue de l'Agau - 30 000 Nîmes. Ce mercredi 11 mai de 9h à 12h et de 13h à 18h. La liste des jouets en vente est à retrouver sur ce lien.

Yannick Pons

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais