Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 15.06.2016 - baptiste-manzinali - 2 min  - vu 177 fois

NÎMES OLYMPIQUE Zié Diabaté, première recrue au tempérament de feu

Zié Diabaté, première recrue des Crocos. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Alors que plusieurs rumeurs courent depuis la fin de la saison, Zié Diabaté est le premier joueur à rejoindre officiellement les rangs des Crocos.

Il a 27 ans et une expérience de 14 matchs en ligue 1 - en 2012 avec Dijon, Zié Diabaté est le nouveau latéral gauche du Nîmes Olympique. Il vient de signer un contrat de deux ans. "Nous avions le dossier en main depuis des mois, l'histoire s'est réglée en 24h" raconte Laurent Boissier, coordinateur sportif du club. Pourtant, son club d'origine, l'AC Ajaccio, voulait le prolonger, et deux autres offres de ligue 2 sont venues à lui. Mais c'est le club gardois qu'il a choisi : "Le discours du coach et du directeur sportif m'a convaincu. Ils m'ont dit qu'ils cherchaient un joueur comme moi, qui va au charbon" indique le joueur ivoirien d'1 m 77 et 65 kg. Ce que confirme Laurent Boissier : "Il a un tempérament qui devrait plaire aux Costières."

10 cartons jaunes et 2 rouges en 30 matchs

Un bon pied gauche, une force de frappe offensive, un guerrier, mais aussi une sacrée collection de cartons à son actif. Lors de la saison 2015/2016, Zié a récolté 10 cartons jaunes et deux rouges en 30 matchs. Même bilan lors de sa saison à Dijon en 2011/2012 en ligue 1, où il avait été titulaire 14 fois et obtenu 6 cartons jaunes. Avant ça, une soixantaine de matchs au Dinamo Bucarest entre 2008 et 2011, et des passages dans le championnat belge peu concluants. À Nîmes, il a été séduit par la saison historique passée, et souhaite s'inscrire dans le projet global : "C'est une équipe qui mérite d'être là où elle est, je les félicite pour ça. J'espère faire deux bonnes saisons ici en commençant par assurer le maintien puis essayer de monter par la suite."

À l'AC Ajaccio, il a croisé la route d'un ancien nîmois, Riad Nouri et pourrait être suivi à Nîmes par l'attaquant russe Andrey Panyukov. Si tout pousse à croire que la signature est imminente, Laurent Boissier est prudent : "Beaucoup de choses s'annoncent mais pour le moment, rien n'est signé."

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais