Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 02.04.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 803 fois

NÎMES Plus que quelque heures pour visiter l'expo sur le stade Jean-Bouin

À la galerie Jules-Salles, Jean-Charles Roux fait revivre la mémoire du stade Jean-Bouin (Photo Corentin Corger)

Une immense mosaïque surplombe l'exposition (Photo Corentin Corger)

Si une prolongation d'une semaine a été un temps envisagée, l'exposition consacrée au stade Jean-Bouin à la galerie Jules-Salles, "Si Jean Bouin m’était conté" se terminera bien demain à 18h30. 

Ce fut l'antre des grandes heures du Nîmes Olympique de 1946 à 1989. Un temps que les supporters de moins de 40 ans n'ont pas connu. Grâce à l'exposition Jean-Bouin de la galerie Jules-Salles, ils peuvent découvrir en images le passé de leur équipe favorite. C'est Jean-Charles Roux, passionné des Crocos et animateur de la page Facebook rue Jean-Bouin, qui a souhaité faire revivre les années de ce stade mythique.

Après avoir publié un livre, "Le stade Jean-Bouin, l’âge d’or de Nîmes Olympique", en décembre dernier, ce Nîmois a enchaîné avec une exposition gratuite "Si Jean Bouin m'était conté", déjà visitée par plus de 1 600 personnes. On y retrouve une trentaine de maillots principalement issus de la collection personnelle de Jean-Charles Roux, des coupures de presse, différents objets et une soixantaine de photos extraite du fonds d'Hervé Collignon datant des années 1960. Des clichés donnés aux archives municipales par la veuve de cet ancien journaliste au Méridional.

Alain, Gérard et Jacky ne voulaient pas rater cette exposition (Photo Corentin Corger)

L'instigateur a pu également compter sur le soutien de plusieurs collectionneurs qui ont prêté des pièces rares pour l'occasion. "Fait unique, la famille Nicollin par l'intermédiaire de Laurent m'a prêté deux maillots", souligne Jean-Charles Roux. Le clou du spectacle arrive au fond de la salle avec le crocodile, le blason historique du club et une immense mosaïque de deux mètres sur trois, composée de 144 photos avec les 1 500 joueurs qui ont foulé la pelouse de Jean-Bouin mis à l'honneur.

Il n'en faut pas plus pour raviver les souvenirs de ceux qui ont vécu des rencontres des Crocos dans les tribunes. Alain, Gérard et Jacky multiplient les anecdotes marquantes, le sourire aux lèvres, se rappelant de leur jeunesse. Il n'y aura pas de prolongation pour cette expo. L'entrée est encore disponible cet après-midi jusqu'à 18h30 et demain de 10h à 18h30. Ensuite, tous ces objets de valeurs retourneront chez leurs propriétaires, prêts à faire revivre à nouveau l'histoire du Nîmes Olympique.

Retrouvez ci-dessous l'interview de Jean-Charles Roux sur le plateau de Bonsoir le Gard : 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio