Publié il y a 24 jours - Mise à jour le 31.05.2024 - CC - 2 min  - vu 19094 fois

NÎMES Privés de concert d'Éric Clapton, les photographes déposent les appareils

photos nîmes

Dominique Marck, Mikaël Anisset, Yannick Pons, Jean-Claude Azria et Dominique Leroy

- Photo Corentin Corger

Aucun média local ne couvrira le premier concert de ce festival de Nîmes 

Vendredi dernier, les différents médias locaux et photographes ont eu la mauvaise surprise d'apprendre qu'aucun pass photo ne sera autorisé pour le concert d'Éric Clapton qui se produit ce soir aux arènes. Le célèbre guitariste de 79 ans, qui joue à guichets fermés, est le premier artiste à se produire dans les arènes de Nîmes dans le cadre de l'édition 2024 du festival de Nîmes. 

Face à cette décision de l'entourage de l'artiste d'interdire la présence des photographes au pied de la scène pour immortaliser ce concert, ces derniers ont souhaité montrer leur mécontentement. "Si on est là, c'est pour exprimer notre désarroi. Ça devient de plus en plus compliqué de faire notre travail", exprime Mikaël Anisset, photographe chez nos confrères de Midi Libre, instigateur de ce mouvement. 

Accompagné de d'autres photographes, Dominique Marck (ville de Nîmes), Yannick Pons (Objectif Gard), Jean-Claude Azria et Dominique Leroy, ils ont symboliquement déposé au sol les appareils photos devant les arènes. Juste à côté, les fans de Clapton attendaient pour entrer dans l'amphithéâtre munis de leur téléphone qui leur permettra, eux, de faire de nombreuses images. 

Une interdiction qui n'est pas une première, cela c'était déjà produit l'année dernière avec Michel Polnareff. "Parfois ce sont des caprices de star. Il faut prendre de profil, quand on ne nous envoie pas à 100 mètres de la scène pour ne pas pas avoir de gros plan. On a l'impression que les artistes veulent un contrôle total de leurs images. On nous met des bâtons dans les roues. C'est désolant", renchérit-il. 

En solidarité, Objectif Gard s'est associé à ce mouvement et vous n'aurez donc pas le compte-rendu ni les photos du concert demain matin sur notre site. Évidemment cette initiative ne viendra pas perturber la vie d'Éric Clapton, mais elle a le mérite de faire entendre une voix commune. La plupart du temps, les photographes sont limités à trois chansons. Ce type d'interdiction pourrait se reproduire d'ici peu, notamment pour les deux concerts de Dua Lipa, prévus les 12 et 13 juin. 

CC

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio