Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 02.02.2020 - abdel-samari - 1 min  - vu 142 fois

NÎMES Signature d’une convention relative aux actions de prévention et de sécurisation des sites de l’université

Photo DR Objectif Gard

En fin d'année dernière, Didier Lauga, préfet du Gard, Patrick Bottero, vice-procureur de la République prés le TGI de Nîmes, et Benoît Roig, président de l’université de Nîmes ont signé une convention relative aux actions de prévention et de sécurisation des sites de l’université.

Les objectifs de cette convention sont d’assurer, dans une approche partenariale, la sûreté et la sécurité des 242 agents et des 4600 étudiants qui fréquentent l’université, de sensibiliser aux actes de violence dont ils pourraient faire l’objet, de développer au sein de l’université une culture partagée du risque et de la prévention de la violence.

C’est notamment dans ce cadre que l’université a finalisé son Plan Particulier de Mise en Sûreté qui formalise la conduite à tenir en cas de situations d’urgences liées à la survenue d’un événement ou d’une menace majeure.

Il institue une cellule de crise propre à l’établissement et la mise en place d’un équipement de diffusion d’alertes par SMS et haut-parleurs.

C’est la seconde convention signée par l’État, après celle de l’université de Montpellier le 8 octobre dernier. Ce document pérennise un partenariat adapté, dynamique et pragmatique entre les forces de l’ordre, la justice et l’état notamment dans un contexte de multiplication d’actes de violences en milieu scolaire en France.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais