Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 20.07.2020 - boris-boutet - 3 min  - vu 516 fois

NÎMES Tourisme sportif : des jeunes tennismen de toute la France présents pour un mois

Au centre et en bleu, les organisateurs Pascal Courtois et Vincent Dubois, entourés de toute l'équipe du Circuit de la ville de Nîmes. (Photo DR)

Près de 3 000 jeunes joueurs participent aux tournées du Circuit de la ville de Nîmes et du Nîmes Tennis Tour cette année. Un résultat quantitatif qui aurait pu être encore plus important puisque les joueurs étrangers, habitués à venir dans le Gard chaque été, sont absents à cause de la crise sanitaire. 

Nîmes capitale du tennis amateur. Comme chaque année au mois de juillet, les jeunes joueurs affluent par centaines pour s'affronter sur les courts des différents clubs de la commune. "Cette année, nous avons moins d'étrangers que d'habitude en raison de la crise sanitaire, explique Pascal Courtois, organisateur du Circuit de la ville de Nîmes depuis plusieurs années. Mais les meilleurs Français sont présents dans pratiquement toutes les catégories d'âge." 

Privés pour le moment de compétitions internationales, les espoirs tricolores tentent de retrouver le rythme de la compétition sur les courts des Hauts de Nîmes. "Des débutants aux mieux classés, le système est le même, calqué sur celui des tournois professionnels, indique Pascal Courtois. Nous fonctionnons sur des rotations de 25 matches programmées tous les jours à 11 heures, 12 heures 30, 14 heures, 15 heures 30, 17 heures et 18 heures 30."

L'équivalent d'un Roland-Garros par jour

Au total, plus de 2 000 joueurs participent au Circuit cette année. "C'est simple, on organise l'équivalent d'un Roland Garros par jour, image Pascal Courtois. Les jeunes sont là pour enchaîner les matches. Ils viennent en général en groupe avec leur coach pour une période de quinze jours et peuvent s'inscrire à 6 à 10 tournois. Certains sont hébergés sur place mais la plupart sont au camping de la Bastide ou dans des Airbnb. Notre idée c'est qu'ils participent aussi à l'économie locale." 

De l'autre côté de la ville, sur les courts du Tennis club de Nîmes et l'AS Bas-Rhône, un autre concept a vu le jour l'an passé : le Nîmes tennis tour. "Je pense que notre circuit est complémentaire de celui des Hauts de Nîmes. Il y a de la place pour tout le monde, estime Sébastien Garcia, en charge du juge-arbitrage. Eux proposent des compétitions classiques, nous des Tournois multi-chances (TMC). Sur deux jours, chaque joueur est assuré de participer à au mois trois matches."

Sébastien Garcia supervise les rencontres disputées sur les courts de l'AS Bas-Rhône. (Photo Boris Boutet)

Lancé l'été dernier, le concept cartonne auprès des plus jeunes et notamment ceux qui découvrent la compétition. "Le format des matches est plus court avec des sets de 4 jeux, détaille Sébastien Garcia. Nous avons lancé cette année une formule élite avec des sets en 6 jeux pour attirer les joueurs confirmés qui étaient réticents l'an dernier."  Résultat avec 650 joueurs inscrits, 95 TMC organisés et plus de 1 200 parties disputées uniquement sur terre battue, le Nîmes tennis tour a doublé sa fréquentation en un an.

Et s'il attire des joueurs venus des quatre coins de France, il est aussi une aubaine pour les joueurs locaux. "C'est bien car ça permet d'enchaîner beaucoup de matches en peu de temps, confirme Alexandre Benoit, 15 ans et licencié au Tennis club d'Uzès. Et puis on affronte des joueurs que l'on ne voit pas dans le coin le reste de la saison. C'est enrichissant." Le circuit de la ville de Nîmes et le Nîmes tennis tour proposent des tournois jusqu'à la fin du mois de juillet. Puis viendra le temps des vacances bien méritées pour les organisateurs et les champions en herbe.

Boris Boutet

Boris Boutet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais