Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 12.05.2021 - anthony-maurin - 1 min  - vu 744 fois

NÎMES Un cadeau pour les élus de terrain

Au centre avec le masque noir, Amal Couvreur. Christian Bastid, son binôme communiste, est à droite pour une fois ! (Photo Le petit atelier)

Le cadeau fait par "Le petit atelier" aux élus (Photo Le petit atelier)

"Le Petit atelier", une association du Chemin-bas d'Avignon très active dans le quartier, gérée et animée par Véronique Pinguet-Michel, fait encore parler d'elle grâce à un petit cadeau remis aux conseillers départementaux du canton de Nîmes 2.

Les adhérentes de l'association culturelle "le Petit Atelier" au Chemin-bas d'Avignon sont fières d'avoir remis à Amal Couvreur et Christian Bastid, conseillers départementaux du canton de Nîmes 2, une œuvre textile originale créée collectivement et intitulée "La Tapisserie de la fraternité" lors d'une rencontre conviviale.

L'association a été créée pour promouvoir l'accès à l'art tout public comme facteur d'épanouissement personnel, d'éducation, de diversité culturelle et citoyen. Son but premier est de partager des ateliers créatifs permettant le lien entre les personnes, l'accès à la culture pour tous et l'épanouissement individuel.

Nouée de fils de laine en dégradé Bleu, Blanc, Rouge pour symboliser à la fois les valeurs de la République mais aussi la diversité qui la compose harmonieusement, cette création contemporaine est une réalisation artisanale en points noués qui "ont permis de tisser des liens entre nous" lors de sa fabrication réalisée par des mamans et des enfants de tous horizons, pendant plusieurs mois. Le projet textile du Petit atelier continue avec une création street art/recyclage, toujours avec le soutien des collectivités territoriales.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais