Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 02.05.2019 - abdel-samari - 2 min  - vu 908 fois

PERMIS DE CONDUIRE Le Premier ministre confirme les propositions de Françoise Dumas

Photo DR ObjectifGard

Ce jeudi matin, la députée Françoise Dumas accompagnait le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, en Charente à la rencontre de jeunes en apprentissage du CFA de Chasseneuil-sur-Bonnieure.

Le Premier ministre a annoncé une réforme du permis de conduire qui fait suite au rapport remis par Françoise Dumas il y a quelques mois.

Les réponses du Gouvernement en ce qui concerne le permis de conduire s'articulent autour de 4 axes :

  • offrir à tous les jeunes qui s’engagent dans le Service National Universel une préparation gratuite au code et une possibilité gratuite de passer cet examen (dès les premiers S.N.U. au mois de juin 2019) ;
  • utiliser davantage des modes d’apprentissage moins chers : les simulateurs ; l’apprentissage avec une boîte automatique ; la conduite accompagnée ; la conduite supervisée (diverses mesures réglementaires qui seront prises courant 2019, pour application immédiates) ;
  • réduire les délais du passage de l’examen grâce à une inscription directe en ligne à l’examen et à des réorganisations d’effectifs visant à réduire les délais de passage là où ils sont les plus longs (expérimentation à la rentrée 2019 dans 5 départements d’Occitanie, généralisation éventuelle en 2020).
  • Et enfin, lancer un contrat-type et un comparateur en ligne, pour mieux comparer les offres des auto-écoles et pouvoir faire jouer la concurrence (mise en place des deux outils d’ici fin 2019).

Au total, l’ensemble de ces mesures permet de viser une baisse du coût du permis allant jusqu’à 30 %.

Par ailleurs, 10 mesures concrètes sont mises en place pour un meilleur accès à un permis moins cher : 

  • Gratuité du code (formation et examen) pour les volontaires SNU.
  • Développer l’usage du simulateur de conduite dans la formation.
  • Développer l’apprentissage de la conduite sur boîte automatique.
  • Favoriser l’accès à la conduite supervisée.
  • Développer l’accès à la conduite encadrée.
  • Moderniser l’épreuve pratique.
  • La mise en place d’une plateforme gouvernementale dédiée au choix de son auto-école.
  • La création d’un livret de formation numérique pour suivre la progression du candidat.
  • Abaisser l’âge de passage de l’examen dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite.
  • Adapter les questions du code de la route aux publics et aux enjeux de sécurité routière.

"Je me félicite de ces 10 mesures fortes qui permettront de répondre aux besoins de mobilité et d’autonomie des jeunes, notamment dans les territoires ruraux. L’objectif de parvenir à une formation personnalisée des apprentis conducteurs, en réduisant le coût du permis et les délais de passage de l’examen tout en maintenant un haut niveau de sécurité routière, était au centre des préoccupations du rapport parlementaire que j’ai rendu le 12 février dernier au Premier ministre" indique Françoise Dumas.

"Je suis très fière que le Gouvernement ait retenu les propositions que j’avais formulées pour replacer l’élève au cœur du dispositif d’apprentissage de la conduite. Je déposerai la semaine prochaine des amendements au projet de loi d’orientation des mobilités pour permettre la mise en oeuvre rapide de cette réforme qui bénéficiera aux 1,9 millions de candidats qui se présentent chaque année à l’examen."

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais