Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 02.07.2018 - abdel-samari - 1 min  - vu 2899 fois

POLÉMIQUE Nicolas Vanier renonce au tournage en Petite Camargue de son prochain film

Le réalisateur Nicolas Vanier (DR)

L'association France nature environnement (FNE) a annoncé vendredi 1er juillet dernier le dépôt d'une plainte, après le tournage d'un film de Nicolas Vanier, concernant la couvaison des flamants roses au Grau-du-Roi. Face à la polémique, le réalisateur jette l'éponge et arrête le tournage sur le littoral Gardois.

Alors qu’elle réalisait un film en Camargue gardoise ce mois de juin dernier, l’équipe de tournage de Nicolas Vanier a survolé en ULM une colonie de flamants roses de France en pleine période de couvaison. En tentant de les faire s’envoler pour les filmer en vol, les engins auraient provoqué, selon l'association France nature environnement (FNE), un mouvement de panique et 11 % des nids auraient été abandonnés par les oiseaux.

FNE Languedoc-Roussillon a décide de porter plainte pour "perturbation intentionnelle d’espèce protégée et destruction d’œuf d’espèce protégée."

Pour Simon Popy, président de FNE LR : « ces oiseaux emblématiques des littoraux méditerranéens sont extrêmement sensibles au dérangement pendant la couvaison. Ils abandonnent facilement leur nid si on les effraye et ne reviennent pas. Nous attendons de tous une très grande prudence, et plus encore de la part de professionnels qui souhaitent promouvoir la protection de la biodiversité à travers leurs activités médiatiques. »

Interrogé par l'AFP, Nicolas Vanier a expliqué que le pilote de l'ULM travaillait pour un prestataire extérieur à sa société de production et qu'il avait mis fin immédiatement à leur collaboration après l'incident. Par ailleurs, le cinéaste a annoncé ce lundi l'arrêt du tournage en petite Camargue.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio