Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 06.03.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 541 fois

PONT-SAINT-ESPRIT Bonnes affaires, flamenco et paella à la foire de printemps

Des parts de paella étaient vendues sur la foire : à manger sur place ou à emporter. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il y a du monde sur la foire de printemps de Pont-Saint-Esprit ce dimanche 6 mars. (Marie Meunier / Objectif Gard)

C'est la tradition, le premier dimanche de mars est organisée la foire de printemps à Pont-Saint-Esprit. Cela tombe aussi le jour de la fête des grands-mères. Les pépiniéristes avaient sorti leurs plus beaux plants pour l'occasion. Presque 90 exposants étaient installés sur les allées ce 6 mars. 

"On est ravis de ce rendez-vous. Il y a beaucoup de monde. En plus des exposants traditionnels, on a plusieurs nouveautés cette années comme les piscinistes et marchands de vélos électriques. Ça permet aussi d'avoir une offre pour le plein air", s'exprime Karima Loric, adjointe spiripontaine déléguée au commerce. Déjà à l'automne, la foire sur le thème des États-Unis avait connu un franc succès. Ce dimanche, c'était l'Espagne qui était à l'honneur.

Comme à chaque foire, les élus ont fait un tour des stands. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Au programme : démonstration de flamenco, concert gypsy et dégustation de paella. "Depuis qu'on instaure des thématiques, ça redonne un élan à la foire. Ça attire du monde plus tôt dans la journée", atteste l'adjointe. Ce dimanche, c'était aussi la première fois que la brigade environnement de la Ville avait son stand. "L'idée c'est d'apprendre aux gens à faire le tri, en vu aussi de l'instauration de la redevance incitative : dans quels bacs mettre quels déchets ? Et aussi de rappeler les sanctions pour ceux qui ne respectent pas. Une déjection canine c'est 135€ d'amende par exemple", explique Daniel Costes, policier municipal en charge de cette brigade environnement.

Pour la première fois, la brigade environnement de la ville avait un stand sur la foire. L'occasion de sensibiliser les visiteurs au tri et à l'impact des déchets laissés dans l'environnement. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ils sont deux agents, assistés de trois services civiques pour mener à bien leurs missions de répression mais aussi de pédagogie. En 2021, ils comptabilisent 150 verbalisations malgré le covid. Au stand, il y avait aussi Laurent Gautier, président de l'association K Net Partage. Déficient visuel, il veut rappeler que les déchets à terre peuvent aussi constituer des obstacles et donc des dangers pour les personnes malvoyantes : "Je peux me prendre les pieds dans un sac plastique ou glisser sur un ticket de jeu", rappelle-t-il.

La foire de printemps en images : 

L'agence immobilière Century 21, installée sur les allées, a offert des fleurs aux grands-mères et a donné des cadeaux choisis par la roue aux grands-pères et aussi aux plus petits. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La maire, Claire Lapeyronie, l'adjointe au commerce, Karima Loric, et la conseillère municipale, Hélène Rodes, ont fait comme à leur habitude un tour sur les stands. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Un peu de magie grâce au sculpteur de ballons... (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les visiteurs ont pu profiter de plusieurs stands proposant des produits espagnols. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Trois danseuses de flamenco « El sol de España » ont mis l'ambiance devant la place de la République. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les pépiniéristes avaient sorti leurs plus beaux plants à l'occasion de la fête des grands-mères. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Après le flamenco, un concert gypsy sur l'estrade avec le groupe Los Chikibomba. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio