Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 22.01.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 278 fois

PRÉSIDENTIELLE L'Europe au coeur des discussions de la majorité présidentielle avec les Nîmois

Photo DR Objectif Gard

Pour marquer le début de la présidence française de l'Union Européenne dans la foulée du discours d’Emmanuel Macron au parlement de Strasbourg cette semaine, les membres de la majorité présidentielle sont allés à la rencontre des Nîmois, ce samedi 22 janvier, afin d’échanger sur l’Europe.

Symboliquement, de nombreux militants se sont d’abord retrouvés place de l’Europe à Nîmes, non loin du siège de Nîmes métropole avant de converger, bravant le mistral, vers Les Halles, lieu de rendez-vous traditionnel des tractages militants à Nîmes.

Responsables de la mobilisation, les co-référents de la République en Marche, Jérôme Talon et Valérie Rouverand, ont déclaré à cette occasion que « l'Europe est un thème qui nous tient à coeur. La présidence française de l’Union européenne est l’occasion de rappeler notre attachement à l’Europe. Il est important que ceux qui adhérent sincèrement au grand projet politique européen ne se raccrochent pas aux polémiques suscitées par les extrêmes pour raisons électorales comme lors du pavoisement aux couleurs de l’Europe de l’Arc de Triomphe. »

À ses côtés, les responsables des autres familles du courant majoritaire soutenant le Président de la République dans le Gard étaient présents. Parmi ceux-là le Nîmois Olivier Lange, délégué départemental de Territoires de Progrès, « le plan européen de relance solidaire de 750 milliards qu’Emmanuel Macron a impulsé avec Angela Merkel est une démarche sociale-démocrate : intervention économique de l’Etat pour appuyer les acteurs économiques, protection sociale de la population et des plus fragiles. L’Europe sociale que nous avons tant attendue a été au rendez-vous pour nous aider à faire face au covid et à obtenir en France le chômage le plus bas depuis quinze ans. »

Quant à Barbara De Voos, responsable du Modem gardois a, quant à elle, souligné que « l’Europe est un engagement fort au sein de la majorité présidentielle, parce que l’Union nous protège et nous projette vers l’avenir, aussi bien au niveau de nos quotidiens que des grands équilibres du monde. »

Des discours visiblement déjà bien rodés qui confirment que la campagne présidentielle est bel et bien lancée en France et dans le Gard.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio