Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.11.2021 - marie-meunier - 2 min  - vu 1567 fois

ROCHEFORT-DU-GARD Une émouvante et colorée 20e édition de la Foulée des vignerons du Castelas

Les Minions étaient aussi de sortie. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Un peu avant 10h, heure du top départ... (Marie Meunier/ Objectif Gard)

Pour Christian Conil, c'était bel et bien la dernière. Celui qui a relancé la fameuse Foulée des vignerons du Castelas, il y a dix ans, a donné son dernier top départ à Rochefort-du-Gard ce dimanche 21 novembre. 

C'est donc avec une certaine émotion que s'est déroulé le trail : "Je me suis régalé, j'ai fait plein de belles rencontres. J'ai organisé pendant dix années, c'est bien, mais il faut savoir évoluer et arrêter", commentait Christian Conil, juste après que le millier de concurrents se soient élancés, avenue de Signargues.

Christian Conil, président depuis 10 ans, bien entouré. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La course fête en plus son 20e anniversaire cette année. Imaginée par le regretté Bernard Redon, la Foulée a survécu au décès il y a 11 ans de son créateur. Aujourd'hui, elle est de nouveau orpheline et que ce soit du côté des organisateurs, de la mairie ou des participants, tous espèrent qu'il y aura une suite. Car au fil des années, elle est devenue un événement sportif très attendu.

Plus de 1 000 participants pour cette édition anniversaire

L'émotion a vite laissé place à la fête. Environ 1 080 participants ont parcouru les circuits de 7 ou 10,5 km, sillonnant les routes et les chemins entre les vignes, avec pas mal de dénivelé positif. Si tous avaient chaussé les baskets, certains se sont montrés plus fantaisistes sur la tenue. On a pu voir des des coureurs déguisés en personnages de Star Wars, en Men in Black, en fantômes, en grappe de raisins et même... en Castelas.

D'autres concurrents avaient en tête de battre les records datant de 2012 tenus par Ludovic Page en 34’47 et d’Anne Rosati en 42’35, sur 10,5km. Le dossard n°333, Thomas Fontenelle de la SCO Sainte-Marguerite-Marseille, y est parvenu en faisant un chrono de 34'32. Chez les femmes aussi, le temps a été battu par Pauline Piedbois qui a mis 42'17 à parcourir le tracé et est arrivée 30e au général.

Thomas Fontenelle est arrivé 1er du parcours de 10km et a en plus, battu le record établi depuis 2012. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Qu'importe le classement et les médailles, tous les participants ont remporté une bouteille du nouveau millésime. Et surtout, ils ont couru pour la bonne cause. Une partie des fonds est reversée à l'association "À chacun son Everest !" que la Foulée soutient depuis 2013. Elle accompagne des enfants atteints de cancer ou leucémie et les femmes en rémission du cancer du sein jusqu'au sommet de la guérison.

Marie Meunier

Découvrez un petit florilège des meilleurs déguisements des participants : 

Le club de judo rochefortais était présent. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Certains participants ont choisi des tenues très colorées. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le maire, Rémi Bachevalier, était présent au top départ de la course. Eh oui... il y a bien un concurrent sous ce carton représentant le Castelas de Rochefort. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pas de pression sur le chrono grâce au costume escargot... (Marie Meunier / Objectif Gard)

La petite sirène est rentrée un peu tard hier soir... mais elle était là quand même. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Même si le temps n'était pas vraiment digne des cartes postales tahitiennes, les couleurs du cortège ont bien compensé. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Allo Ghostbuster ? (Marie Meunier / Objectif Gard)

Décidément, certains parents ont de l'imagination pour customiser leur poussette. Ce modèle très futuriste nous a fait faire un (James) bond dans le temps... (Marie Meunier / Objectif Gard)

Malgré les risques de grippe aviaire, certaines volailles ont été autorisées à sortir en plein air pour l'occasion... (Marie Meunier / Objectif Gard)

À 10h, les participants se sont élancés pour 7 ou 10 km. (Marie Meunier / Objectif Gard)

L'organisation nous a assuré qu'aucun concurrent n'a été blessé par un tir de sabre laser. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Revoilà le Castelas... (Marie Meunier / Objectif Gard)

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais