Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 15.06.2018 - elodie-boschet - 2 min  - vu 281 fois

SAINT-AMBROIX Un guide pour lutter contre le logement indécent

Lancement du guide du logement décent à Saint-Ambroix, ce mercredi. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La Caisse d’allocations familiales du Gard (Caf) et l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) ont édité ensemble le guide du logement décent, présenté hier à Saint-Ambroix lors du forum « Bien vivre dans son logement ».

Tous les locataires ne sont pas logés à la même enseigne. En 2017, dans le Gard, 166 logements ont été rendus décents sur 520 dossiers examinés par la « Commission pour le logement décent ». Ce dispositif, qui rassemble différents acteurs* de l’habitat, se réunit une fois par mois avec le double objectif de faire réaliser les travaux nécessaires dans les appartements repérés et de faire suivre ceux non réhabilités afin d’éviter qu’ils ne soient reloués en l’état.

Toujours dans cette volonté de lutter contre cette problématique, la Caf et l’Adil viennent d’éditer le guide du logement décent, destiné à la fois aux locataires et aux propriétaires. Ce livret détaille les critères d’évaluation de la décence ainsi que les démarches et recours à effectuer pour avoir un logement en conformité avec la loi.

« Beaucoup de personnes n’osent pas affronter leur propriétaire et préfèrent quitter leur lieu de vie. Du coup, on tombe dans un cercle vicieux de logements de mauvaise qualité qui alimentent ce parc de seconde zone, explique la directrice de l’Apil, Catherine Calmet. Ce guide, c’est un outil pratique qui permet de connaître les procédures du début à la fin. »

Le fascicule devrait trouver de nombreux lecteurs dans le Gard, où « l’état général du parc est plutôt dégradé, un peu plus que la moyenne nationale », affirme Frédéric Turblin, directeur de la Caf. Le département compte 80 416 bénéficiaires d’une aide au logement pour un montant global de 233 millions d’euros.

Élodie Boschet

La Caf, l’Adil, le Conseil départemental, l’Agence régionale de santé, la Direction départementale de la cohésion sociale, la Direction départementale des territoires et de la mer, la Mutualité sociale agricole, le Service de prévention des risques de la ville de Nîmes, le Service communal d’hygiène et de santé de la ville d’Alès, l’association solidaire pour l’habitat, Nîmes métropole, le Conseil en architecture urbanisme et environnement, Électricité de France, la mairie de Pont-Saint-Esprit, la ville de Saint-Gilles.

Elodie Boschet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais