Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 31.01.2020 - tony-duret - 2 min  - vu 1939 fois

SALINDRES Des parents inquiets multiplient les actions devant le collège Jean-Baptiste Dumas

Le collège Jean-Baptiste Dumas à Salindres. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis mardi, des parents d’élèves se mobilisent contre une probable fermeture de classe à la rentrée prochaine au collège Jean-Baptiste Dumas à Salindres.

Ils sont une trentaine de parents, chaque jour, à se mobiliser devant le collège JBD. Mardi dernier, ils ont appris que l’établissement pourrait voir arriver une trentaine de nouveaux élèves à la rentrée prochaine et que, dans le même temps, le rectorat souhaiterait fermer une classe. La goutte d’eau… « Mercredi, on a bloqué le collège avec les élèves. Jeudi, c’était une opération collège vide. Et ce matin, on reçoit les conseillers départementaux ainsi que les maires des communes de Brouzet-les-Alès, Rousson, Salindres, Mons et Méjannes-les-Alès », récapitule Olivier Joullié, un parent d’élève.

Parents d'élèves et élus mobilisés devant le collège Jean-Baptiste Dumas à Salindres. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce père de famille, comme l’ensemble des parents présents, se dit inquiet pour la sécurité des collégiens : « Actuellement, il y a déjà trois classes de 5ème où ils sont à 32 élèves ! Et les salles ne sont pas du tout adaptées. Cela devient même dangereux puisque c’est tellement serré que les portes de sécurité sont bloquées. » À ses côtés, le maire de Salindres, Yves Comte, est totalement solidaire : « L’Éducation, c’est notre priorité. On fait tout ce que l’on peut pour donner du confort. Ce collège, il était au top dans les années 70, mais ça fait quinze ans qu’on demande une restructuration. » L’élu pointe alors du doigt un vaste terrain, face au collège actuel, où il verrait bien jaillir un nouvel établissement. « Mais c’est pas gagné », souffle-t-il.

La première victoire, en revanche, a été l’obtention d’un rendez-vous auprès du directeur académique des services de l’éducation nationale du Gard (Dasen), Laurent Noé. Une poignée de parents se rendra mardi prochain, à 18h30 à Nîmes, pour le rencontrer : « On va demander l’ouverture de trois classes : une en 6ème, une en 5ème, et une en 4ème. D’ici là, lundi et mardi, les cours reprendront normalement », annonce Olivier Joullié.

Tony Duret

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais