Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 06.11.2016 - anthony-maurin - 1 min  - vu 140 fois

SALON NÎMAGINE Les dessous de Karen prennent le dessus

Les dessous de Karen, la création adaptée aux formes des femmes, pas forcément aux fantasmes des hommes (Photo Anthony Maurin).

Première mise en lumière d'un créateur du salon Nîmagine, l'atelier Les dessous de Karen dessine pour les femmes une lingerie aux codes changeants.

La lingerie artisanale ne supporte pas la médiocrité. Quelle soit de confort ou de confusion, elle mérite une attention toute particulière. "Je travaille depuis 5 ans à la création de lingerie artisanale en pièce unique. C'est la deuxième fois que j'expose à Nîmagine, c'est un salon prestigieux et comme je monte en gamme, j'avais envie d'une belle vitrine" explique la créatrice.

Et une belle vitrine doit servir à admirer ce qu'on y trouve derrière. Ici, les styles, les coupes, les matières et les couleurs diffèrent mais l'esprit reste le même. "C'est une lingerie qui s'adresse aux femmes, pas aux hommes et à leurs fantasmes comme c'est souvent le cas. Je fais de la lingerie confortable et adaptée aux formes naturelles des femmes. Coton biologique ou soie tissée en France, les matières sont nobles. Il faut compter près de 3h pour la confection d'une culotte!" poursuit Karen qui vend ses créations entre 40 et 150 euros.

Enfin et comme dans ce secteur de la mode il faut sans cesse savoir se renouveler, la créatrice lance une nouvelle collection destinée aux amatrices de yoga.

Pour les plus curieux qui le souhaitent, ObjectifGard avait déjà réalisé un article sur Les dessous de Karen il y a 4 ans.

Nîmagine, jusqu'au 13 novembre, stand F3.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais