Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 27.09.2022 - stephanie-marin - 2 min  - vu 562 fois

TERRE D'ARGENCE Juan Martinez, maire de Bellegarde, postule à la direction générale d'EDF !

Juan Martinez, président de la CCBTA et maire de Bellegarde. (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) - Yannick Pons

Bien sûr, cette vraie fausse candidature adressée au président de la République, n'a nul autre but que de dénoncer la flambée des prix de l'énergie. "Une inflation artificielle, exagérée et non logique de prix de l'électricité nationale", écrit Juan Martinez.

L'Exécutif doit prochainement désigner le successeur de Jean-Bernard Lévy, à la tête d'EDF. Avant que cela ne soit fait, Juan Martinez tente sa chance. Le maire de Bellegarde et président de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence a pris sa plume pour adresser sa candidature au président de la République, Emmanuel Macron. Si l'objet prête à sourire, il témoigne, inquiet, dans cette lettre de l'impact de la flambée des prix de l'énergie sur les collectivités locales.

"Dans ma commune (de près de 8 000 habitants, NDLR), nous venons d'ouvrir les offres du marché de l'énergie (électricité et gaz), et nous constatons pour l'électricité, une seule offre de EDF avec une inflation de 250%. Concernant le gaz, nous avons deux offres : ENGIE avec une inflation de 240% et EDF avec une inflation de 300%. Pour Bellegarde, la note de l'énergie passera d'un peu plus de 300 000 euros par an à près d'un million d'euros par an", écrit Juan Martinez. Comme il l'a indiqué hier, lundi 26 septembre, lors du conseil communautaire, un plan de sobriété énergétique est à l'étude et sera présenté aux élus de la CCBTA lors d'une prochaine assemblée.

Des répercussions sur les projets

"Des mesures d'économies d'énergie supplémentaires", comme le rappelle le premier édile bellegardais dans sa missive. "Sachez, Monsieur le Président, que nos trois écoles publiques sont récentes et que nos équipements sportifs et associatifs sont soit neufs, soit rénovés. De plus l'éclairage public est une compétence de la communauté de communes. Nous sommes passés en LED depuis plus de quatre ans et appliquons une diminution de la puissance de 30% entre 23h et 5h du matin."

Et le même de poursuivre : "L'investissement local (70% de l'investissement public civil) de toutes nos collectivités ne doit pas être pénalisé par cette inflation artificielle, exagérée et non logique de prix de l'électricité nationale. Au contraire, cet investissement local doit prendre sa part dans la mise en place de nouveaux moyens de production énergétique non carbonés."

Contacté par la rédaction, Juan Martinez insiste sur la "nécessité d'aller plus loin en matière d'économie d'énergie, le moindre euro sera étudié. Pour le moment, on ne projette pas une augmentation des impôts, le pouvoir d'achat de nos administrés est déjà assez impacté. Mais on s'attend à ce qu'il y ait des répercussions sur nos investissements en 2023 et 2024". Le maire de Bellegarde cite en exemple le possible report de la création de la crèche et des halles de marché sur le plateau du Coste-Canet. reste maintenant à connaître la suite que donnera le Président macron à la candidature de l'élu gardois et, plus sérieusement, à ses doléances.

Stéphanie Marin

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais