Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 29.09.2017 - florence-genestier - 2 min  - vu 883 fois

VAUVERT La trésorerie inaugurée

Ravalement de façade prévu en 2018 pour l'immeuble le Zola, qui abrite les nouveaux bureaux.

vauvert-tresorerie-inauguration-10Le Directeur départemental des Finances Publiques et le maire de Vauvert ont ce mercredi tranché le ruban inaugurant la nouvelle trésorerie, 463 rue du Moulin-d'Etienne. Logée dans d'anciens locaux rachetés au Conseil Général, la trésorerie était avant juin à l'étroit avenue Maurice-Privat. Sept agents (avec deux autres en renfort) y travaillent depuis le 1er juin.

Grande préoccupation de Jean Denat, ce mercredi matin 27 septembre, l'aspect extérieur du bâtiment, qui changera. "On inaugure aujourd'hui l’intérieur, mais bientôt la façade sera refaite" précise l’édile. Ravalement prévu en 2018. Souci d'apparence, pour un bâtiment à l’allure usée mais abritant des locaux pratiques, dans lesquels les fonctionnaires semblent satisfaits de travailler depuis trois mois. « L’ancien bâtiment était trop vieux et pas du tout fonctionnel », confie un agent. Sur 226 m2 avec des lieux sécurisés, le rez-de-chaussée du Zola est parfaitement adapté. C’est toutefois un sprint qui s’est joué puisque la rénovation a été bouclée en cinq mois.

La septième ville gardoise, comprenez Vauvert, s’enorgueillit de cette nouvelle trésorerie qui regroupe les services anciennement installés à Vauvert et ceux de Vergèze. La fusion des deux trésoreries a été décidée par l’Etat en avril 2016. En juin 2016, la ville a récupéré les locaux départementaux dévolus à l’action sociale et dont les usagers connaissent déjà l’adresse.

La trésorerie gère le recouvrement de l'impôt de 28 735 foyers fiscaux et s’occupe également de treize communes issues de deux intercommunalités : Petite Camargue et Rhony-Vistre-Vidourle (1). Pour le Directeur départemental des finances publiques (DDFP), Pierre Juanchich, inaugurer une trésorerie, c’est toujours une bonne nouvelle. Performant pour le stockage numérique, quasi-anti-atomique et très sécurisé, le site se veut pratique pour les fonctionnaires et facile d’accès pour les usagers. Le but étant de limiter aussi les versements en espèces, synonyme de fraude possible et de casse-tête sécuritaire. « Le transport de fonds nous coûtait plus cher, avant que les versements en espèces ne soient limités, que ce que nous transportions jusqu’à la banque ! »  note, même pas nostalgique le DDFP. Proche de la gare, avec des places de parking à deux pas, le bâtiment est déjà connu des Vauverdois et des autres contribuables. Le DDFP a encouragé la coopération intercommunale, a souligné la baisse des effectifs hélas effective depuis quelques années « par souci d’économie de structure » mais salué la décentralisation départementale au sud gardois. « On a davantage de monde employé aux recettes qu’aux dépenses » a-t-il insisté. Le centre est dirigé par Marie-Thérèse Madelaine, qui a supervisé le transfert. Le maire de Vauvert a félicité la capacité d’adaptation des agents, qu’il a vu cet été cernés par les cartons et a farouchement déminé toute velléité de concurrence entre Vergèze et Vauvert.

florence.genestier@objectifgard.com

(1) Aigues-Vives, Aimargues, Aubord, Beauvoisin, Bernis, Le Cailar, Codognan, Gallargues, Mus, Uchaud, Vauvert, Vergèze, Vestric-et-Candiac.

  • Le montant total de l’opération s’est élevé à 566 291 euros dont 226 291 euros de travaux.

Florence Genestier

florence.genestier@objectifgard.com

Florence Genestier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio