Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 25.05.2024 - Thierry Allard - 2 min  - vu 319 fois

VÉNÉJAN Plus qu’une boulangerie, « un lieu de vie » inauguré

La boulangerie de Vénéjan a été inaugurée vendredi soir en présence du préfet

- Photo : Thierry Allard

Depuis septembre dernier, le village de Vénéjan dispose d’une boulangerie flambant neuve baptisée « Tradition & gourmandises » au bord de la route départementale qui le traverse. Un projet communal inauguré vendredi soir en présence du préfet.

« Le pain est un produit irremplaçable, et nous avons voulu lui donner la place qui lui revenait, en coeur de village », pose le maire Gérard Estelle, au moment de couper le ruban. Et plus qu’une simple boulangerie, il s’agit « d’un espace de convivialité, où on accueille aussi le marché le samedi matin », reprend-il. De quoi aider à ce que « Vénéjan ne soit pas qu’un village dortoir », ajoute son maire.

Pour en arriver là, il a fallu mener un projet au long cours, avec notamment 18 mois de chantier pour faire de cette maison banale, devenue propriété de la commune, au bord du petit parking servant à accueillir le marché, une boulangerie aux normes, intégrée dans le paysage de ce village reconnu pour son caractère, pour prendre la succession de la boulangerie située dans le vieux-village, qui ne correspondait plus aux normes, justement.

« Créer un outil adapté et polyvalent, un lieu de vie pour tous », résume l’architecte Caroline Gougis, elle même Vénéjannaise, qui a conçu cette réhabilitation. Des travaux lourds, menés par douze entreprises pour la plupart locales, ont été nécessaires pour changer la vue d’artiste en réalité, et de la maison d’origine, « il ne reste que quatre murs et une partie de la toiture », précise-t-elle. Il a aussi fallu quelques sous, 570 000 euros TTC en tout, dont 284 000 euros de subventions de l’État, de la Région et du Département.

Delphine Peltier et David Denizet sont les boulangers de Vénéjan • Photo : Thierry Allard

Un niveau de subvention qui s’explique par le côté « exemplaire » de ce projet, pour reprendre le terme de l’ingénieur du patrimoine Rafaël Benachour. Exemplaire, et utile, car « que serait un village sans boulangerie ? », demandera la conseillère départementale Carole Bergeri. Quant à la Région, elle a subventionné le projet au titre de son soutien au commerce de proximité, « pour soutenir une économie non-délocalisable », soulignera la conseillère régionale Claire Lapeyronie, avant de rappeler le côté « essentiel des commerces de proximité, comme on l’a vu au moment du covid. »

Le préfet Jérôme Bonet saluera « une boulangerie qui fait plus que boulangerie, c’est un lieu de défense de notre patrimoine national, le pain, un lieu de vie, de rencontres, de ce qui fait qu’on fait société dans nos villages. » Et le préfet de saluer « cet engagement solidaire des collectivités territoriales et de l’État, qui fait sens. »

Désormais, il faut que David Denizet et Delphine Peltier, les deux boulangers de « Tradition & gourmandises », puissent durer. « Les commerces sont difficiles à maintenir en zone rurale, donc faisons en sorte d’y consommer », soulignera le maire. A priori, depuis son ouverture en septembre dernier, ce n’est pas trop mal parti. David Denizet profitera de l’inauguration pour remercier les habitants « de l’accueil chaleureux. Si nous sommes là, c’est grâce à vous tous, on compte sur vous. »

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio