Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 17.04.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 452 fois

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Un projet d'aire intergénérationnelle dans la plaine de l'Abbaye

L'actuel skate park va être utilisé pour du stationnement.

- photo Marie Meunier

Le projet comprend un pumptrack, un city stade, un skate park, un espace de pique-nique... Le tout se situera au complexe de la Laune, dans la plaine de l'Abbaye. 

Ce projet s'inscrit dans "la politique de développement et de valorisation du cadre de vie" de la Mairie de Villeneuve-lez-Avignon. Il a été présenté lors du dernier conseil municipal. "Cette aire générationnelle sera répartie sur quatre endroits différents dans la plaine de l'Abbaye", expose Isabelle Randoulet, responsable des services techniques. Derrière la piscine, est prévu un pump track. Au fond du stade annexe, sera créé un nouveau skate park (qui sera fermé la nuit), un city stade et une passerelle. L'actuel skate park sera transformé en parking et le parking bus deviendra du stationnement voitures. L'espace d'aéromodélisme sera utilisé pour faire le city park.

"Sur la partie haute de l'aire intergénérationnelle, il y aura tout un espace libre. Il devrait y avoir aussi un espace de détente avec des transats et une aire de crossfit avec des appareils de musculation", poursuit la responsable des services techniques. Plus en bas, sont prévus des jeux pour enfants (avec un toboggan intégré dans une butte), une aire de yoga/repos et un espace de pique-nique arboré avec des tables. Pascale Bories, la maire assure que le projet "a été concerté avec les associations et les parties prenantes". Elle espère que les travaux du city stade et du skate park démarreront en 2024 et que le reste enchaînera en 2025. 

Répondre mieux aux attentes des associations et des coachs

"Nous constatons l'évolution de la demande d'équipements sportifs de plein air, que ce soit les associations ou les coachs individuels", assure la première magistrate. La municipalité a d'ailleurs sollicité des subventions auprès de l'État, au conseil départemental du Gard et à la Région pour l'aider à financer le projet qui est pour l'instant estimé à 850 000€ (maîtrise d'œuvre comprise). La Ville va aussi faire une demande au titre du Fonds vert. Suite à la question de Geneviève Lepage, élue d'opposition "Villeneuve Sociale, écologique et solidaire", la municipalité a indiqué qu'elle serait attentive à la dimension inclusive des jeux pour enfants. "Beaucoup de jeux sont maintenant accessibles aux personnes à mobilité réduite", assure Isabelle Randoulet. Le but est aussi de désimperméabiliser au maximum les zones. 

L'opposition pas pleinement convaincue

Mais lors du conseil municipal d'avant, l'annonce de ce projet avait suscité plus de remous chez l'opposition. Morgan Buisson pointait qu'une telle proposition existait déjà à côté, à Pujaut : "L'idée n'est pas de rien faire, mais de faire autre chose." Pascale Bories lui avait alors répondu : "L'idée, c'est de répondre aux aspirations des Villeneuvois qui l'ont clairement demandé lors de la consultation que nous avons menée. L'idée, c'est aussi d'apporter une sécurisation et des mobilités douces sur ce complexe sportif, mais aussi de repenser le stationnement. On veut apporter aux jeunes un accès aisé et installer un city stade, qui je ne crois, n'existe pas sauf à Rochefort-du-Gard.

Florent Lemont avait aussi été surpris que ce projet passe le filtre des Bâtiments de France. Là encore, la maire avait argué : "Dans ce projet, vous n'avez pas entendu parlé ni de bâtiment ni d'imperméabilisation. Le dossier a pris beaucoup de temps, ça a été présenté en commission départementale des sites naturels."

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio