Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.06.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 164 fois

UZÈS "Tu viens à Uzès Danse cette année ?", participez à la Happy manif

uzès danse déambulation

La déambulation chorégraphique dure une heure dans le centre historique d'Uzès. 

- photo Marie Meunier

Le festival Uzès Danse démarre et s'étendra jusqu'au 9 juin, dans divers lieux de la ville. La programmation est riche, avec des formes diverses. Nous avons testé en avant-première la Happy manif, une déambulation chorégraphique, joyeuse et surprenante dans la cité ducale !

"Tu viens à Uzès Danse cette année ?" C'est le nom de la Happy manif, proposée par le Nantais David Rolland et son équipe durant le festival, organisé par la Maison Danse. Il s'agit d'une déambulation chorégraphique joyeuse et surprenante dans les rues d'Uzès. Plusieurs pérégrinations sont prévues ce vendredi 7 et samedi 8 juin, à 18h, ainsi que dimanche 9 juin, à 17h30. Cela fait depuis 2014 que David Rolland expérimente cette forme dansée très originale mais il a conçu une balade spécialement pour Uzès. Durant une heure, les participants enchaînent les séquences dans le centre historique, casque audio vissé sur les oreilles. Chacun écoute les consignes communes édictées dans l'appareil et entend la musique. Au dehors, dans la rue, rien n'est audible. 

Trois "Happy manif" sont proposées à Uzès du 7 au 9 juin.  • photo Marie Meunier

"C'est davantage expérimental. On retrace l'histoire du festival. On retrouve souvent la petite histoire dans la grande", indique David Rolland. Le festival a tenu sa première édition en 1996, avec notamment May B de Maguy Marin. À l'occasion de cette Happy Manif, les participants rejouent un petit bout de cette chorégraphie. Et ce n'est pas le seul clin d'œil aux annales d'Uzès Danse. David Rolland a picoré des mots, des références, des films, des chansons qui apparaissent dans les précédents spectacles d'Uzès Danse et les remet à sa sauce. 

"Le rôle social de la danse"

Notre petit groupe a dû mimer la scène douloureuse du quai de gare dans "Les Parapluies de Cherbourg", siffloter l'air de la bande originale "Le Bon, la brute et le truand" ou encore chanter le titre "Tout morose" interprété par Jeanne Moreau, face à l'hôtel-de-ville. Sans oublier le "1, 2, 3 soleil" perché où il faut incarner la boxe, le javelot, les taureaux ou faire demi-tour. Tout cela sous le regard souvent amusé des passants, interloqués par ce ballet peu habituel. 

David Rolland avec Norman Barreau-Gély et Sandra Ribeill.  • photo Marie Meunier

Chacun se prête au jeu, avec parfois un peu de retenue, mais tout le monde fait ensemble. "Il y a de la bienveillance. Loin de moi l'idée du magicien qui prend une personne à partie dans la salle", rassure David Rolland. Au contraire, le concepteur revoit souvent des gens repartir avec le sourire. Même les plus récalcitrants se laissent happés par la jovialité du moment et se retrouvent à bouger leur corps au milieu de la rue. "L'enjeu de la pièce participative, c'est le collectif, le rôle social de la danse", insiste le chorégraphe. Le déroulé est ponctué de nombreuses pointes humoristiques et d'autodérision. À un moment, la troupe est séparée en deux groupes, et les indications dans le casque audio ne sont plus les mêmes. Ce qui donne lieu à des interactions décalées et très drôles. 

À relire : UZÈS La Maison Danse fait son festival du 5 au 9 juin

La "Happy Manif" dure 1h. Rendez-vous devant la Maison Danse au 2, place aux Herbes, le vendredi 7 juin à 18h, le samedi 8 juin à 18h et le dimanche 9 juin, à 17h30. Tarif : 5 €. Tout le programme d'Uzès Danse à retrouver en cliquant ici. 

Marie Meunier

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio