Economie
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 08.12.2014 - baptiste-manzinali - 1 min  - vu 144 fois

CHIFFRE DU JOUR L'Etat retire 58 % de son financement à la maison de l'emploi

Alain Mingaud, Jacky Raymond et Benjamin Lacor, président, trésorier et directeur général de la Maison de l'emploi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

La maison de l'emploi de Nîmes Métropole apprenait en avril dernier la suppression de 58% de son financement provenant de l’État, passant de 346 800 en 2013 à 148 821 euros en 2014. Idem pour l'année 2015.

Une coupe budgétaire qui a forcé la Maison de l'Emploi à se séparer de trois salariés permanents et à ne pas renouveler quatre CDD. Avec un coût de fonctionnement qui s'élève à 800 000 euros, le déficit dépassera les 120 000 euros d'ici la fin de l'année. Cependant, les fonds sociaux européen devraient être reconduit avec une augmentation de 400 000 euros supplémentaires sur la période globale de 2014-2020, présent jusqu'ici à hauteur de 570 000 euros par an. Contrainte d'abandonner certaines missions, la Maison de l'Emploi envisage désormais de se réorienter sur des activités prioritaires, et vise notamment un rapprochement avec la MdE d'Alès courant 2015.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais