Faits Divers
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 19.02.2012 - stephanie-marin - 1 min  - vu 110 fois

BELLEGARDE : IL FRACTURE LA PORTE DU CRÉDIT AGRICOLE PUIS APPELLE LES GENDARMES POUR LES INSULTER

Voilà un drôle d'oiseau. Dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune homme de 16 ans qui après avoir fracturé la porte des locaux du Crédit Agricole de Bellegarde, puis cassé avec des cailloux les vitrines de quelques commerces qui se trouvaient sur son passage, a eu l'idée surprenante de contacter les gendarmes dans une cabine téléphonique de la commune, pour les insulter. Tous les noms d'oiseaux y sont passés.

Une patrouille de gendarmerie qui passait non loin de Bellegarde, a été alertée des frasques verbales de l'individu. Le jeune homme sera finalement interpellé puis placé en garde à vue. Lors de son audition, les militaires découvriront que le Nîmois, du haut de ses 16 ans, a déjà plusieurs faits à son actif dont six cambriolages et deux vols de véhicule sur différentes communes du Gard : Nîmes, Caissargues, Bedousses et Remoulins.

Pourquoi ce jeune homme a-t-il appelé la gendarmerie ? Un coup de folie qui d'après les résultats du test de dépistage ne serait pas dû à une consommation d'alcool. Quant à l'usage de stupéfiants, les résultats n'ont pas encore été révélés. Au terme de sa garde à vue, le mineur a été présenté devant le magistrat du parquet de Nîmes. A l'issue de sa présentation, il a été mis en examen puis placé au foyer de l'enfance à Nîmes.

Stéphanie Marin

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais