Faits Divers
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 15.12.2017 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 1022 fois

GARD 5 ans de prison pour le tyran domestique

Un homme de 38 ans frappe les femmes de sa vie : ses ex, sa compagne, sa mère
Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

" C'est un tyran domestique. Toutes ses compagnes successives depuis l'âge de 16 ans jusqu'à aujourd'hui, ont connu des violences continuelles et quotidiennes", tempête le procureur adjoint Stéphane Bertrand qui réclame 5 ans de prison ferme avec un mandat de dépôt. Dans le box, un homme condamné il y a quelques mois, à 2 ans de prison, pour des agressions sur sa compagne de l'époque. Si le détenu est encore renvoyé devant le tribunal correctionnel de Nîmes, il s'agit cette fois de violences sur ses 2 compagnes suivantes. Des violences, mais aussi des abus sexuels. "Il est dévoré par ses démons, il est prisonnier de ses blessures. Comment peut-on grandir, évoluer, se construire dans la vie lorsque l'on a comme principale image, celle d'une maman frappée, massacrée je devrai dire par son mari alcoolique. C'est ça la vie de mon client. Je ne vous plaide pas qu'il n'a rien fait, je vous explique qu'il doit être condamné, mais il faut que vous preniez en compte son enfance sacrifiée ", plaide avec ferveur Maître Marc Roux pour le prévenu. La tâche de l'avocat Nîmois n'est pas facile. Le casier judiciaire du prévenu est noirci de plusieurs condamnations liées à des violences habituelles sur ses compagnes. Des abus sexuels aussi. Face à lui, ses deux anciennes petites amies dressent courageusement le portrait d'un homme violent. On parle de coups sur le visage, de coups de poing, de pieds, de côtes cassées et d'hématomes permanents.

" Rien ne l'arrête, il est condamné plusieurs fois pour des violences conjugales et il recommence toujours dès qu'il sort de détention. La prison va servir à une chose essentielle: qu'il ne frappe sur personne. Il faut le briser ", accable le procureur adjoint. "Il brise et il casse toutes les personnes qu'il aime, mais une peine a du sens lorsqu'elle est mesurée", estime Me Marc Roux. Son client écope de 5 ans de prison. Il est maintenu en détention et inscrit au fichier des délinquants sexuel.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais