Publié il y a 1 an - Mise à jour le 12.01.2023 - Boris De la Cruz - 2 min  - vu 18584 fois

GARD Le dossier Lucas Tronche officiellement clos

Le dossier Lucas Tronche est définitivement clos par la juge d'instruction de Nîmes

Malgré la certitude de son décès avec des ossements découverts sur une falaise près de chez lui, le dossier Lucas Tronche n'était pas cloturé. C'est selon nos renseignements, chose faite depuis quelques jours, avec une ordonnance de non-lieu qui vient d'être rendue par la juge d'instruction du tribunal de Nîmes en charge des investigations.  

Toutes les portes ont été fermées, toutes les pistes exploitées. Mais l'enquête n'a pas, au terme de cette longue et imposante instruction, impliquée une tierce personne dans la disparition ou le décès de l'adolescent. La disparition de ce garçon de 15 ans a fait le tour de France, sa photo publiée sur de nombreux supports, sur des panneaux d'autoroute, à Paris, sur des camions aussi... Des investigations ont été lancées dans de nombreuses régions du pays, sans retrouver pendant longtemps la piste de cet adolescent.

Pour mémoire, Lucas Tronche a disparu le mercredi 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze alors qu'il devait suivre, dans l'après-midi, son frère aîné et se rendre à la piscine pour un cours de natation. Des recherches et des fouilles ont également été effectuées pendant des années, notamment à Bagnols et dans les environs pour tenter d'élucider l'affaire. 

Un dossier sur lequel les dernières juges d'instruction n'ont jamais cessé de travailler d'arrache-pied. En juin 2021, pour fermer des portes, la juge du tribunal judiciaire de Nîmes décide de faire explorer des sites inaccessibles par l'unité d'élite du Grimp. Et le 24 juin 2021, à la stupeur générale, des os sont découverts au milieu d'une falaise, dans une végétation luxuriante. Rapidement des débris de vêtements, une montre, un téléphone et un sac sont également saisis sur place. Des objets qui sont immédiatement reconnus par la famille de Lucas. Le lieu de découverte des ossements se situe à 800 mètres à vol d'oiseau du domicile de la famille Tronche 

Quelques semaines plus tard, début juillet 2021, les doutes étaient levés et l'expertise ADN a confirmé que les os retrouvés étaient ceux de l'adolescent recherché. Des analyses qui n'ont pas permis de connaître les causes de la mort. 

Depuis le décès confirmé de Lucas, la juge a multiplié les actes d'enquête pour aller au bout des investigations. Depuis quelques jours le dossier pénal est clos. Cette affaire restera comme une tragédie dans le coeur des Gardois tellement la photo de ce souriant garçon a marqué la mémoire collective. 



 

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio