Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 09.04.2024 - B.DLC - 2 min  - vu 1287 fois

JUSTICE 5 ans de prison pour « l’amnésique » du trafic de drogue

Interdit de "séjour" dans sa région après une condamnation pour trafic de drogue, il se réfugie à Nîmes et vend de la drogue. 

Il est sorti de prison en mai dernier et il était depuis sous contrôle judiciaire. Cet homme, âgé de 25 ans, a été arrêté à Nîmes le 3 avril alors qu’il véhiculait dans son Audi de location un jeune de 15 ans. Le mineur a rendez-vous devant le tribunal pour enfants pour ce trafic de drogue. L’adulte, lui, a été placé en détention provisoire et a été jugé ce mardi 8 avril pour « transport, détention et cession de stupéfiants ». Il a également refusé de remettre aux autorités les codes de son portable.

Ce 3 avril, cet homme venu d’une autre région de France et sans emploi, était au volant d’une Audi de location à 900 euros par mois, lorsqu’il a été aperçu par les forces de l’ordre à hauteur de la rue du Vistre, dans le quartier des Marronniers à Nîmes, un point de deal connu des autorités. Lui et l’adolescent étaient « en plein manège avec des clients », selon le président du tribunal correctionnel.

Lorsque l’alerte a été donnée, le conducteur a essayé de s’enfuir, sans y parvenir. Deux sacs ont été retrouvés dans le véhicule avec de le drogue, de la cocaïne et du cannabis. Mais le prévenu, depuis le box du tribunal correctionnel de Nîmes, nie l’ensemble des infractions reprochées. Il était, selon lui, venu dans la capitale gardoise rejoindre depuis un mois sa petite amie rencontrée sur Internet. Une jeune femme qui habitait à proximité. Le problème pour le prévenu, il ne connaît pas l’adresse de sa dulcinée et ne connaît pas non plus son nom ! Ce qui est ennuyeux... Il n'est pas non plus capable d'indiquer la personne ou la société qui lui a permis de louer son véhicule. Un vrai « amnésique », qui n’a pas vu « les sacs de drogue qui étaient dans la voiture ».

Cet homme, sorti de prison en mai 2023 sous contrôle judiciaire, avait déjà écopé de 4 ans de prison. Il a au total 8 condamnations, et ce mardi 8 avril il a écopé d’une neuvième sanction. Il est puni à 5 ans de prison ferme et d’une révocation d’un précédent sursis de 6 mois. Il reste en détention et le véhicule ayant servi au trafic a été confisqué.

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio