Publié il y a 1 an - Mise à jour le 17.11.2022 - Corentin Migoule - 1 min  - vu 1372 fois

ALÈS La grève est levée chez ATS

ATS

Jérôme Hauteville, figure de la grève chez ATS, reprendra le chemin du travail ce vendredi. (Photo François Desmeures)

La grève courait depuis le 12 octobre chez ATS-Marle, entreprise alésienne spécialisée dans la fabrication de prothèses médicales. Elle est levée ce jeudi 17 novembre suite à la signature d'un accord "confidentiel" entre les salariés et la direction. 

Après plus d'un mois d'une grève entamée le 12 octobre dernier suite à l'échec des négociations annuelles obligatoires (NAO) (relire ici), place au dénouement chez ATS, propriété du groupe Marle. Jérome Hauteville, délégué syndical CGT, vient d'annoncer la levée imminente de la grève suite à l'obtention d'un accord avec la direction, lequel aurait vocation à rester "confidentiel"

"On n'est pas loin de ce qu'on réclamait", admet tout de même le dernier nommé, qui n'a "pas le droit d'en dire plus". Pour rappel, les grévistes militaient pour une augmentation générale des salaires de l'ordre de 150 euros bruts, là où la direction proposait 2 % d'augmentation et la prime Macron (500 euros).

Ce fameux accord, "voté à l'unanimité" par les salariés, sera signé dans l'après-midi par les trois organisations syndicales (CGT, CGC et CFTC) de l'entreprise alésienne spécialisée dans la fabrication de prothèses orthopédiques. "On commençait tous à fatiguer", reconnaît le délégué CGT qui, "demain matin à 7h30", retournera au travail. Et du travail il y a pour rattraper "le retard" accumulé pendant plus d'un mois pour satisfaire des clients qui commençaient à envisager d'aller voir ailleurs. "On va se relever les manches !", conclut Jérôme Hauteville, satisfait de l'issue du mouvement.

Corentin Migoule

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio