Gard
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 10.07.2023 - Corentin Migoule - 2 min  - vu 2543 fois

ALÈS Gard Express : six binômes lancés à plein régime pour cinq jours d'exploration

GARD EXPRESS

Une photo de groupe avant le départ.

- Corentin Migoule

Dès 9h30 ce lundi matin, depuis la place des Martyrs, le coup d'envoi du jeu baptisé "Gard Express : des Cévennes à la mer, sur le chemin des Camisards", inspiré des programmes télévisés "Pékin Express" et "La Carte aux trésors, a été donné. Six binômes ont pris part au grand départ de l'épopée imaginée par le duo organisateur formé par les jeunes alésiens Numa Laurens-Moulin et Robin Charre. 

Ils attendaient ça avec impatience ! Et c'est avec une forme d'"accomplissement" que Numa Laurens-Moulin et Robin Charre, respectivement étudiants à l’IMT Nord-Europe de Valenciennes et en école d’ingénierie aéronautique et spatiale à Paris, ont donné le coup d'envoi de la première édition de Gard Express ce lundi matin, après deux ans de travail. 

GARD EXPRESS
Une photo de groupe avant le départ. • Corentin Migoule

Six binômes accompagnés d'autant de cadreurs bénévoles ont pris le départ de la première épreuve à 9h30 tapantes en s'élançant de la place des Martyrs sous un soleil de plomb. "Vous prenez le départ le jour le plus chaud", a commenté la conseillère régionale Aurélie Genolher, partenaire de l'évènement, laquelle n'a pas manqué de saluer cette "belle initiative pour faire découvrir un très beau département".

À ses côtés, Christophe Rivenq, président d'Alès Agglomération, en faisait autant d'un clin d'oeil à la marque territoriale pour féliciter ces "deux jeunes ingénieux qui sont aussi deux futurs ingénieurs d’Alès". "Je vois le matos, c’est hyper professionnel !", a rajouté le dernier nommé qui venait d'apprendre que la diffusion aurait lieu en différé sur la chaîne YouTube PAC’Corporation.

GARD EXPRESS
Numa et Robin ont délivré les dernières consignes sur les marches de la place des Martyrs. • Corentin Migoule

Parce que ce qui n'était qu'Alès Express pendant trois éditions (2018, 2020 et 2021) est devenu Gard Express sous l'impulsion du Conseil départemental, Carla Marin s'est chargée de représenter les intérêts de l'élue à la Jeunesse Amal Couvreur en souhaitant "bonne chance" à tous les participants. 

Ce lundi matin, ils viennent de s'engager pour une épopée ludique de cinq jours à travers le département du Gard. Si la première journée se consacre exclusivement à la capitale cévenole avec une épreuve au Crassier, une ligne d'arrivée aux jardins du Bosquet et une "grosse surprise" au Pôle mécanique via une rencontre avec une personnalité du territoire, demain est un autre jour et mènera les candidats du côté d'Anduze, Saint-Jean-du-Gard et Mialet. 

GARD EXPRESS
Les cadreurs sont tous bénévoles. • Corentin Migoule

Uzès et le Pont du Gard sont au programme de la troisième journée, la suivante se déroulera à Nîmes en intégralité. La dernière journée, celle de la finale, se disputera les pieds dans l’eau, ou presque, au Grau-du-Roi et à Aigues-Mortes. Le principe reste le même que pour "AlèsExpress" : se rendre d'un lieu à l'autre lieu en suivant les indications des enveloppes qui contiennent des indices. Et franchir la ligne d'arrivée en premier...

GARD EXPRESS
Les binômes se distinguent par le port d'un brassard de couleur. • Corentin Migoule

Corentin Migoule

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio