Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 09.07.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 1005 fois

BAGNOLS/CÈZE Nouveau lieu et nouveau président pour la Maison des alternatives solidaires

Le conseiller départemental Alexandre Pissas, le maire Jean-Yves Chapelet, l'ancienne présidente de la MAS Ghislaine Pagès et le nouveau président Éric Charray, ce jeudi matin lors de l'inauguration

- Photo : Thierry Allard

Les nouveaux locaux de la Maison des alternatives solidaires (MAS) de Bagnols ont été inaugurés jeudi matin, au lendemain de l’élection du nouveau président de l’association, Éric Charray.

Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet le reconnaît volontiers : lorsqu’il a dû annoncer à la MAS qu’elle allait devoir déménager dans le cadre de la rénovation urbaine de l’îlot Carcaixent, « j’avais le mauvais rôle, celui du maire qui vire la MAS pour construire de beaux bâtiments. » Sauf que l’association, qui regroupe six associations et propose un restaurant solidaire, une épicerie solidaire ou encore des ateliers, a « joué le jeu », souligne le maire.

La mairie a donc trouvé de nouveaux locaux à la MAS, en l’espèce à l’Espace Paul-Ulmann, dans le quartier Vigan-Braquet, à l’autre bout de la ville, mais toujours en quartier prioritaire de la Politique de la ville. De quoi créer quelques craintes, notamment de perdre le public des Escanaux, malgré la navette urbaine gratuite qui dessert les nouveaux locaux. Et finalement, « le déménagement s’est plus que bien passé, ces locaux sont extraordinaires, on a doublé la superficie, rejoue la désormais ancienne présidente Ghislaine Pagès. Nous étions en centre-ville, tout proches des Escanaux, aujourd’hui nous sommes dans un autre quartier, mais la population a commencé à fréquenter ces lieux, ça s’annonce bien. » Sans compter que la MAS est désormais voisine du centre social, ce qui va faciliter les coopérations entre les deux structures.

Ghislaine Pagès a passé le relais mercredi à Éric Charray, de l’Entraide protestante, la présidence tournant entre les six associations fondatrices. Après avoir remercié les financeurs (mairie, Agglo, Département et CAF), le nouveau président rappellera que « ce que nous faisons, c’est pour le quartier, pour la ville, et nous sommes ouverts à tout le monde, nous insistons sur la mixité. » L’association a « plein de nouveaux projets, grâce à ces nouveaux locaux aussi », affirme-t-il. L’occasion aussi de saluer le travail des bénévoles et salariés de l’association, « sans quoi rien ne se fait », souligne le conseiller départemental Alexandre Pissas.

Le maire partagera ces remerciements, et rappellera que la mairie avait mis « 258 000 euros sur fonds propres » dans les nouveaux locaux de la MAS, « car ça correspond à une nécessité absolue, il y a un vrai besoin. » Et côté fonctionnement, 100 000 euros sont nécessaires chaque année, financés pour un quart par la CAF, un tiers par l’Agglo et 10 % par le Département. Des moyens pour permettre à la MAS, qui abrite aussi les locaux de l’Entraide protestante, de travailler dans de bonnes conditions et aider au mieux ceux qui en ont besoin.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio