Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 09.06.2022 - thierry-allard - 1 min  - vu 235 fois

LÉGISLATIVES 3e circonscription : Monique Novaretti se pose en soutien des policiers

La conseillère régionale Monique Novaretti est candidate aux législatives sur la 3e circonscription sous les couleurs du PRG (Yannick Pons / Objectif Gard) - Yannick Pons

Monique Novaretti est candidate aux Législatives sur la 3e circonscription pour le PRG, Emmanuel Chansou est son suppléant (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La candidate du Parti radical de gauche à l’élection législative sur la 3e circonscription, Monique Novaretti, s’exprime suite aux propos du leader de la Nouvelle union populaire écologique et sociale, Jean-Luc Mélenchon, sur la police. 

L’Insoumis a affirmé ce lundi sur Twitter que « La police tue », suite au décès de la passagère d’une voiture coupable d’un refus d’obtempérer samedi à Paris, des propos qui font polémique et qui ont « profondément choqué » des électeurs que Monique Novaretti dit avoir rencontré ce mercredi sur le marché de Bagnols. 

« Il est faux de dire que la police a rétabli la peine de mort, affirme-t-elle dans un communiqué. Faire de ce drame un procès politique n’est pas digne de notre République. Nos institutions, notre démocratie tiennent par le dévouement et le professionnalisme des forces de l’ordre. Je veux ici assurer les agents des polices municipales et nationales du Gard de mon soutien et de ma confiance. » 

« Si je suis élue députée, je me battrai pour que l’ordre républicain soit rétabli, que la police soit respectée et dispose de plus de moyens notamment en proximité de ceux de nos concitoyens qui sont victimes d’incivilités et d’actes de rébellion qui ne peuvent en aucune façon être cautionnés », poursuit la candidate du PRG. 

Une candidate qui se dit « confortée aujourd’hui dans le choix qu’a fait le PRG, en alternative à ceux qui par leurs propos fracturent la société, d’investir des candidatures d’une Gauche républicaine responsable qui propose la confiance dans la République et la concorde. » 

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio