Camargue
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 11.12.2023 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 1900 fois

GARD Découvrez les ascendances du cheval Camargue !

Les manadiers traversent sur leurs chevaux

- Yannick Pons

L'historien Yves Coursonnier a publié un livre concernant l'Histoire de l'élevage du cheval barbe, ancêtre du cheval de Camargue.

La croix de Camargue (Photo Anthony Maurin).

Certes la sortie de l’ouvrage ne date pas d’hier, puisque le livre a trois bonnes années mais quand un sujet est bon et encore d’actualité pourquoi ne pas en parler ? Emblème s’il en est des terres camarguaises, le petit cheval blanc est ici l’ami des Hommes depuis des siècles. Avec lui le paysage du delta a été apprivoisé puis façonné pour en faire l’écrin encore sauvage que l’on connaît aujourd’hui, notre « near west ».

Depuis le 10 octobre 2002, le Camargue est classé parmi les « chevaux de sang ». Son studbook fait partie du livre généalogique des races françaises de chevaux de selle. Bien que sa taille dépasse très rarement 1,45m et de ce fait, le fasse classer comme poney par la Fédération équestre internationale, le Camargue est bien considéré comme un petit cheval et non comme un poney, du moins en France !

Le cheval Camargue. • Lea Asencio

Il toise de 1,35m à 1,50m au garrot et pèse généralement de 300 à 500 kilos en fonction du sexe et de la taille. Ce cheval vit traditionnellement en liberté dans ses marais d'origine. Son origine reste mystérieuse, bien qu'il soit considéré comme l'une des plus anciennes races du monde. De tous temps, il est utilisé comme animal utilitaire et de travail. Certains haras nationaux ont même essayé de « l’agrandir » mais nul n’y est parvenu laissant notre petit bout de cheval avancer dans sa dérive génétique, solide sur ses appuis, costaud et vaillant.

Vercingétorix montait-il un cheval de race Camargue ? (Photo Archives Anthony Maurin).

Le cheval barbe est le descendant du cheval des Numides, peuples berbères vivant en Afrique du Nord avant l’arrivée des Romains. Ces chevaux étaient les plus renommés des pays méditerranéens.

Ce livre en dévoile l’histoire, souvent méconnue voire ignorée, des origines et de l’élevage ainsi que des soins vétérinaires pratiqués très anciennement qui les ont rendus aussi célèbres, que ce soit avec la cavalerie des Carthaginois, des Romains ou de l'armée française aux XVIIIe et XXe siècles, en particulier lorsque des chevaux de Camargue, descendants du barbe, ont été sélectionnés pour la campagne d’Italie de Napoléon Ier.

Pendant la campagne de Crimée sous Napoléon III, tous les rapports des vétérinaires français indiquaient que le cheval barbe était beaucoup plus apprécié que le pur-sang de la cavalerie alliée britannique.

Photo Le Petit Camarguais

Mais ce cheval présente avec lui de nombreux mythes et récits légendaires ou folkloriques. Cet animal « né de l'écume de la mer » est aussi parfois aperçu comme fugace non loin d’un homme poursuivi par un taureau noir sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer. Coincé, l’homme n'eut pas d'autre choix que de se jeter à la mer mais, alors que les flots l'emportaient, il fut sauvé par un étalon sortit de l'écume qui lui dit : « Je ne serai jamais ton esclave, mais ton ami ». L'homme apprivoisa l'étalon durant trois jours et celui-ci devint à la fois son meilleur ami et le fondateur des chevaux camarguais.

Africaine, celte, arabe, solutréenne, asiatique, germanique ou encore de Przewalski, ses origines sont discutables et discutées mas avec ce livre vous en saurez sans doute un peu plus !

Les écuries Voltéo de Caissargues étaient en démonstration sur l'Esplanade avec leurs chevaux camarguais et ibériques (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Aujourd’hui le cheval de Camargue est calme au repos mais son apparence « désassemblée et somnolente » cache un grand potentiel au travail non oublié par l’Homme. Il possède ainsi des qualités de sobriété et fait preuve de vivacité, d'agilité, de robustesse et d'endurance sous la selle. Les gardians le montent à leur sauce et ce cheval peut bien évidemment être monté en en amazone comme on peut le voir lors des longs défilés folkloriques.

De plus, ce cheval est encore considéré comme un acteur de l’écosystème local car sa présence permet de gérer l'entretien des zones humides. Son habitat a cependant beaucoup évolué car le delta du Rhône est désormais drainé et n'offre plus la même protection qu'auparavant. Le Camargue est de plus en plus utilisé pour l'entretien écologique des zones marécageuses. Une merveille de cheval !

Les manadiers traversent sur leurs chevaux • Yannick Pons

Histoire de l'élevage et des soins du cheval barbe par Yves Coursonnier.

Anthony Maurin

Camargue

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio