Gard
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 02.09.2021 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 818 fois

GARD Le tribunal déboute le président de la CCI Éric Giraudier et le condamne à payer 11 personnes

Éric Giraudier a attaqué en justice pour diffamation et a perdu. Il doit payer 500 euros à dix prévenus.

L'actuel président de la chambre de commerce et d'industrie du Gard a attaqué en justice onze personnes pour diffamation.

Une affaire pénale datant de mars 2020 dans laquelle Éric Giraudier estimait avoir été éclaboussé notamment de la part de l'ancien président de la CCI d'Alès, Françis Cabanat. Ce dernier, ainsi que dix autres prévenus, dont le président de la délégation de Bagnols de la CCI, Philippe Broche, étaient donc devant la justice pénale pour répondre de cette diffamation. Ils avaient en réalité envoyé un simple mail aux élus de la CCI en affirmant leurs oppositions à la nouvelle maison des entreprises que souhaite Éric Giraudier avant une assemblée générale en visioconférence. C'est ce mail qui a déclenché les foudres judiciaires du patron de la CCI de Nîmes.

Mais le tribunal correctionnel de Nîmes présidé par Jean-Pierre Bandiera a relaxé ce jeudi après-midi les onze prévenus et a condamné celui qui était à l'initiative de cette action pénale, Éric Giraudier... Il doit verser 500 euros à chacun des onze relaxés, une sanction liée au titre d'une procédure abusive de la part d'Éric Giraudier qui peut encore faire appel de cette décision...

Boris De la Cruz

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais