Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 15.11.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 788 fois

GARD Opérations prévention et répression dans les collèges et sur les routes

Un contrôle routier de gendarmerie (Photo Anthony Maurin)

La sécurité routière est un enjeu d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Les Gardois doivent être plus sérieux sur les routes du département.

Un contrôle routier de la gendarmerie du Gard (Photo Anthony Maurin).

Le changement de saison impacte les conditions de circulation pour les usagers de la route, augmentant les risques d’accident notamment liés à la baisse de luminosité. Depuis le 1er janvier 2023, le Gard comptait alors 50 morts sur ses routes avec pour causes principales la vitesse excessive, ainsi que la consommation d’alcool et de stupéfiants.

Afin de poursuivre la lutte contre l’insécurité routière, les services de l’État dans le Gard multiplient les opérations de contrôles. Ainsi, Grégoire Pierre-Dessaux, directeur de cabinet du préfet du Gard, s’est rendu sur deux contrôles routiers le vendredi 10 novembre dernier.

Un contrôle routier des gendarmes du Gard (Photo Anthony Maurin)

Le bilan du contrôle effectué par le groupement de gendarmerie départemental du Gard s’établit à dix excès de vitesse enregistrés par véhicule radar, 16 excès de vitesse, cinq vitesses excessives, deux dépassements dangereux, deux défauts de contrôle technique, une conduite sans ceinture, une amende forfaitaire délictuelle pour défaut de permis de conduire, un non-respect des distances de sécurité et, pour finir, trois conduites sous stupéfiants.

Une autre opération était elle aussi mise en place et en voici le bilan. Ce contrôle fut effectué par la direction départementale de sécurité publique du Gard en zone 70 km/h. 68 véhicules ont été contrôlé dont 65 en infraction. 37 en vitesse supérieure entre 20 et 29 km/h, 23 véhicules avec une vitesse supérieure entre 30 et 39 km/h, deux véhicules avec une vitesse supérieure entre 40 et 49 km/h, trois véhicules avec une vitesse supérieure à 50 km/h. Vitesses relevées : 128 km/h, 131 km/h et 135 km/h. Enfin, trois retentions de permis de conduire et deux mises en fourrière administrative ont été acté en plus des trois procès-verbaux électroniques pour d’autres infractions hors vitesse.

Un contrôle routier de gendarmerie (Photo Anthony Maurin)

À noter, l’organisation jeudi 9 novembre dernier, d’une opération « visibilité » devant le collège de Clarensac à la sortie des élèves, en présence de Grégoire Pierre-Dessaux et en partenariat avec le groupement de gendarmerie départemental du Gard, la police municipale, et des intervenants départementaux de sécurité routière (cellule sécurité routière du cabinet du préfet).

Cette opération visait à sensibiliser les élèves à la baisse de visibilité rencontrée par les usagers de la route majorée notamment par le passage à l’heure d’hiver. Ainsi, des brassards réfléchissants ont été distribués aux jeunes.

Un contrôle routier de gendarmerie (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio