Gard
Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 10.11.2022 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 128 fois

NÎMES Une centaine de jeunes se familiarise avec l’armée de terre

À l’occasion de la journée nationale du réserviste, une centaine de jeune collégiens et lycéens a passé la journée au 503e régiment du train. 

Créée dans les années 90 après la fin du service militaire, la réserve nationale a été intensifiée après les attentats de Paris. Elle permet de renforcer la sécurité intérieure du pays tout en apportant une réponse au désir d’engagement. Ce mercredi, une centaine de jeunes, issue des lycées professionnels Gaston Darboux de Nîmes, Emmanuel d’Alzon de Beaucaire et de l’Estaque de Marseille, a été reçue par le 503ème régiment du train. 

Ces jeunes n’ont pas été choisis au hasard : leurs classes les préparent à des baccalauréats professionnels des « métiers de la sécurité » et des CAP « agent de sécurité ». Cette journée a débuté par une présentation du régiment, par le chef de corps du régiment, le colonel Thomas Jehanno. Aujourd’hui en France, la réserve nationale regroupe 23 400 soldats pour un objectif affiché, à terme, à 40 000. Les deux tiers de cette réserve nationale sont composés de personnes n’ayant eu aucune expérience militaire, 25 % sont des étudiants et 19 % sont des femmes. 

Pour intégrer la réserve nationale, il faut avoir au moins 17 ans, un casier judiciaire vierge et une aptitude médicale. À noter que la réserve nationale est une activité rémunérée. La journée d'immersion des jeunes s’est poursuivie avec la présentation des véhicules tactiques du régiment ainsi qu'une initiation aux secours au combat et aux techniques d’intervention opérationnelles rapprochées. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais