Nîmes
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 15.03.2023 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 698 fois

PARIS Une exposition pour l'Unesco et la Maison carrée

La maison carrée monument Nîmes (Photo Anthony Maurin).

La Maison carrée (Photo Archives Anthony Maurin).

- monument Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Une exposition unique à Paris en soutien à la candidature de la Maison Carrée au patrimoine mondial de l'Unesco est à découvrir du 21 mars au 10 avril 2023.

"L’objectif de cet événement est de retracer l’histoire de Nîmes, de l’antiquité à nos jours. Nous sommes ravis de pouvoir présenter ces pièces uniques, que les étudiants ont pris goût à mettre en valeur. Le prétexte de la candidature de la Maison Carrée à l'Unesco offre une stimulation encore plus forte aux élèves pour accompagner la ville dans sa démarche, et refléter l’art de Nîmes à Paris", précise David Brouzet, professeur référent.

À l’occasion de la candidature au patrimoine mondial de l'Unesco de la Maison Carrée de Nîmes, les étudiants de l’IESA (école internationale des métiers de la culture et du marché de l'art) s’emparent du sujet pour faire briller la capitale gardoise en plein cœur de Paris.

Une voie d'accès menait les romains de la Porte de France au forum ici incarné par un unique vestige de taille, la Maison Carrée (Photo Anthony Maurin)

Architecture, gastronomie ou encore spectacles, l’art multipliera ses apparitions dans cette exposition unique en son genre qui aura comme point d’orgue une maquette en plâtre de la Maison Carrée au 50e commandée spécialement à la maison de moulages Lorenzi.

Afin de s’immerger dans leur future profession, les étudiants de l’IESA se plongent chaque année dans la réalisation de projets concrets. Cette année, pour coller à la saison 2022-2023 que l’école dédie à la Provence et au Languedoc, David Brouzet, professeur référent à l’IESA , a décidé de lancer un défi à ses étudiants de première année de mastère en Art Ancien : créer de toute pièce une exposition dédiée à l’art nîmois.

"Dans notre cursus, la pédagogie se fait surtout autour de projets. Cette année qui pourrait mettre à l’honneur un monument essentiel de notre patrimoine est une réelle opportunité pour nous de nous perfectionner et d’apporter notre soutien à la ville en valorisant son art dans la capitale", explique Loane Philippe, étudiante en mastère 1 Art Ancien.

La maison carrée monument Nîmes (Photo Anthony Maurin).
La Maison carrée (Photo Archives Anthony Maurin). • monument Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Muséographie, création d’un catalogue et d’outils de communication, présentation des œuvres sur place : tout a été pensé par de futurs professionnels avides de partager leur passion pour la culture. Au total, ce sont près d’une centaine d’œuvres qui sont exposées sur 80 m².

Côté art musical, un spectacle de marionnettes médiévales, Le Charroi de Nîmes, créé spécialement à cette occasion, sera représenté plusieurs fois durant l’exposition. L’exposition sera également ponctuée d’une série de concerts de musique contemporaine et classique, le tout joué avec des instruments anciens, menés par le département de musique ancienne du conservatoire à rayonnement régional de Paris.

Lors de l'inauguration, les visiteurs pourront même découvrir une sélection de quelques spécialités culinaires locales telles que petits pâtés de Nîmes, la brandade de morue, les croquants Villaret qui accompagneront les vins des Costières pour une vraie expérience à la Nîmoise à près de 1 000 km de la cité !

La Maison carrée de Nîmes (Photo archives Anthony Maurin).

La galerie de l’école se transformera ainsi pendant trois semaines en véritable musée du Vieux Nîmes, où une centaine d’œuvres inédites font découvrir la ville au travers des siècles, le tout ponctué d’animations pour une immersion 100 % languedocienne.

Rendue possible principalement par le prêt d’une importante collection privée jamais montrée au public, l’exposition est l’occasion pour les étudiants de mettre en valeur une ressource inestimable. Depuis la fondation de l’antique Nemausus jusqu’à aujourd’hui, l’ensemble offre une vision généraliste de l’histoire et de l’histoire de l’art nîmois, le tout autour de pièces retraçant les diverses périodes vécues par la ville : archéologie, moyen-âge, renaissance, jusqu’aux périodes plus récentes.

Ainsi, le public pourra voir un rare exemplaire du Discours historial de l’antique et illustre cité de Nismes de l’humaniste Jean Poldo d’Albénas (1512-1563). Il pourra aussi admirer des peintures dont une toile de Reynaud Levieux, le "Poussin nîmois", des dessins et des vues gravées du XVIIIe siècle, des photographies de Denis Rebord, des affiches et des étiquettes de palaces nîmois. Enfin, il y aura aussi des objets en étain, d’orfèvrerie, en céramique et des meubles de menuiserie.

IESA arts&culture : 1, cité Griset 75011 Paris. Vernissage : mardi 21 mars à 18 heures. Exposition du 22 mars 2017 au 10 avril 2023. Exposition ouverte du lundi au samedi de 14h à 18h. Ouverture le week-end de Pâques les 8, 9 et 10 avril de 14h à 18h.

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio