Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 15.04.2024 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 86 fois

OCCITANIE Fréquentation touristique stable lors des dernières vacances d’hiver

Visites guidées Nîmes tourisme 2024 (Photo Anthony Maurin)

La nouvelle affiche signée Eddie Pons est à acheter à 12 euros à l'Office de tourisme de Nîmes (Photo Anthony Maurin)

Un bilan mitigé que l’on soit sur le littoral ou dans les terres.

Allez zou, on prend les chemins pour visiter la région (Photo archive Anthony Maurin).

Avec 11,2 millions de nuitées touristiques enregistrées lors des quatre semaines de vacances d’hiver, la destination Occitanie Sud de France voit sa fréquentation paradoxalement progresser sur le littoral mais reculer dans les Pyrénées, avec, au final, une fréquentation quasi-stable (+1 %), essentiellement portée par la clientèle française.

Sur la période du 10 février au 10 mars 2024, 11,2 millions de nuitées touristiques ont été enregistrées en Occitanie. Ce volume de nuitées reste stable par rapport à 2023, avec une fréquentation légèrement supérieure durant la deuxième semaine et plutôt en recul sur la troisième semaine des vacances.

Les résultats diffèrent selon les univers de destination avec le littoral qui tire son épingle du jeu (+11 %) en raison, notamment, de la clémence des températures cet hiver a contrario des Pyrénées qui accusent un déficit de 7 % par rapport à la même période de 2023, en lien avec le manque de neige sur une partie de ces vacances. Les autres univers de destination (campagne et villes) sont stables même si le retour des étrangers se confirme, notamment pour Lourdes et Toulouse (+7 %) et encore plus pour Montpellier (+12 %).

Visites guidées Nîmes tourisme 2024 (Photo Anthony Maurin)
La nouvelle affiche signée Eddie Pons est à acheter à 12 euros à l'Office de tourisme de Nîmes (Photo Anthony Maurin)

Les clientèles françaises représentent cet hiver 70 % des nuitées touristiques (contre 64 % en 2023), avec des différences notables en fonction de l’origine intra (-9 %) ou extra-régionale (+4 %).

Les principales régions d’origine des Français en séjour en Occitanie demeurent la Nouvelle-Aquitaine (+5 %), l’Ile-de- France (-5 %) et Auvergne-Rhône-Alpes (+12 %). Dans le détail, les clientèles espagnoles et allemandes sont respectivement en repli de 11 % et 6 % tandis que les Suisses reviennent en nombre (+10 %), tout comme les Américains, de façon encore plus prononcée (+26 %). Quant aux habitants d’Occitanie, ils réalisent près d'une nuitée sur cinq (19 %).

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio