Publié il y a 28 jours - Mise à jour le 25.05.2024 - Norman Jardin - 2 min  - vu 278 fois

SAINT-GILLES Une déchèterie nouvelle génération sort de terre

La déchèterie s’étendra sur 13 341 m2.

- Photo : Norman Jardin

Ce jeudi matin avait lieu la pose de la première pierre de la nouvelle déchèterie qui sera, à partir du mois de décembre, utilisée par les Saint-Gillois et les Généracois.

La dalle est déjà en place et, d’ici le mois d’octobre, le projet sera livré et entrera alors dans une phase d’équipement. Ce jeudi matin, la première pierre a été symboliquement posée par Frédéric Touzelier (maire de Générac), Eddy Valadier (maire de Saint-Gilles), Franck Proust (président de Nîmes métropole) et Bernard Angelras (vice-président de Nîmes métropole). C’est à partir du mois de décembre que les habitants de Saint-Gilles et Générac pourront utiliser cette déchèterie nouvelle génération. Située chemin de Cassagnes, à deux kilomètres de l’actuelle, elle s’étendra sur 13 341 m2.

Frédéric Touzelier (maire de Générac), Eddy Valadier (maire de Saint-Gilles), Franck Proust (président de Nîmes-Métropole) et Bernard Angelras (vice-président de Nîmes Métropole). • Photo : Norman Jardin

Les objectifs de la nouvelle déchèterie sont :

- Respect de la réglementation et de la contrainte HTA

- Augmentation de la capacité d’accueil, en intégrant les usagers de la commune de Générac, (fin de la convention avec Petite Camargue)

- Création d’une plateforme de stockage et broyage de déchets verts avec casiers et création d’une zone de réemploi

- Nouvelles filières pour les particuliers : les articles de sports et de loisirs, les articles de bricolage et de jardinage, l’amiante lié, les extincteurs, les bouteilles de gaz, les pneus, PAV textiles

- Sécurisation des usagers (déchèterie à plat, signalisation…) 

- Accès par bornes et badges magnétiques

- Mise en sûreté du site avec vidéoprotection et alarme

- Préservation de la biodiversité du site et réduction de l’impact de l’ouvrage sur l’environnement. 

La déchèterie sera dimensionnée pour 8 000 tonnes par an dont 2 120 tonnes de végétaux. Quant au chemin de Cassagnes, il sera recalibré. C’est la première déchèterie à plat du territoire qui va sortir de terre, cela évitera les chutes des usagers. Le déchèterie sera ouverte sept jours sur sept, ainsi que les jours fériés, et elle bénéficie d’équipements modernes peu énergivores (éclairage LED avec détecteurs de présence).

Le site de l’actuelle déchèterie sera dépollué et entièrement remis à l’état naturel en 2025. La commune reprendra l’entièreté de la gestion du site. Enfin, le coût global de l’opération est de 4 085 500 € TTC.

Norman Jardin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio