Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 01.08.2023 - M.M. - 1 min  - vu 1238 fois

BAGNOLS/CÈZE Christian Roux réagit : "La gauche trouvera un avenir seulement si elle est démocrate et sociale"

christian roux

Christian Roux était tête de liste de "Convergences citoyennes" lors des dernières municipales. 

- photo Objectif Gard

Nouvellement élu dans l'opposition, Jérôme Jackel a annoncé qu'il se désolidarisait du groupe "Alliance citoyenne" et de Thierry Vincent, pour siéger "à part" au conseil municipal. Il dit que cette décision a été prise "après réflexion et consultation avec les partis de Gauche."

Si Elian Cellier, secrétaire de la section PCF (Parti communiste français) du Gard rhodanien le concerte régulièrement et ne voit pas de problème à ce que Jérôme Jackel "parle en accord avec la Gauche", ce n'est pas le cas de tous les représentants. Il ne convainc pas le groupe d'action Bagnols insoumise ou la section Parti socialiste Bagnols Ville, qui considèrent tous les deux que "sa démarche ne peut l'autoriser à parler au nom des partis de Gauche."

Christian Roux, ancienne tête de liste de "Convergences citoyennes" soutenue par le Parti socialiste, le Parti radical de gauche et Europe Écologie-Les Verts, a aussi tenu à réagir dans un communiqué où il interroge : "Mais de quelle gauche parle-t-on ? Est-ce celle qui a soutenu Thierry Vincent qui se trouve aujourd'hui au RN? De quelle gauche s’agit-il ? On se réunit certainement pour être élu, mais pourquoi faire? Quelles sont les propositions auprès des citoyens en direction de la délinquance, du communautarisme avérée aujourd'hui, la place de la laïcité ? La gauche trouvera un avenir seulement si elle est démocrate et sociale."

Il ajoute : "Pour rappel aux dernières élections, la liste que je portais était la seule à assumer son étiquette et soutenue par le PS, le PRG et EELV. Aujourd'hui, notre groupe ne voit comment sa parole pourrait être portée par une personne qui s'est revendiquée non-encartée et qui nous a combattu tout au long de la campagne électorale".

M.M.

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio