Politique
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 20.04.2017 - abdel-samari - 2 min  - vu 166 fois

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Amis lecteurs, en cette année d'élections, nos indiscrétions vont s'avérer d'utilité publique ! 2017 marque également le retour de Charmag, notre dessinateur, qui croque chaque dimanche l'actualité gardoise. Restez connectés ! 

« Max Roustan m’épatera toujours ». Aucune voix contre, trois abstentions : ce jeudi, les élus communautaires de la nouvelle agglomération d'Alès élargie à 73 communes ont voté à l'unanimité le budget 2017, soit 125 millions d'euros, malgré leurs différences de sensibilité. "Bravo à Max Roustan qui m'épatera toujours pour avoir obtenu qu'aucun des 113 délégués ne vote contre ce budget 2017", pouvait-on lire sur la page Facebook de Frédéric Gras, maire de Saint-Césaire-de-Gauzignan, dans la minute qui suivait le vote. A quelques voix près, les Agglos du Gard Rhodanien et de Nîmes Métropole auraient presque pu réussir cette performance roustanienne. Peut-être l'année prochaine ?

Le QG de Verdier dans une ancienne pâtisserie. D'ici peu, le député socialiste de la 4e circonscription, Fabrice Verdier, inaugurera son local de campagne. Le parlementaire a choisi de s'installer sur l'artère principale de la ville d'Alès, le boulevard Louis Blanc, dans l'ancienne pâtisserie Le Manège à gâteaux. Et comme sa circonscription ne se résume pas seulement à la capitale des Cévennes, et à défaut d'avoir un hologramme, il ouvrira également un local à Pont-Saint-Esprit.

L'épilogue pour l'Electrobotik à Bagnols ? D'après nos informations, le festival Electrobotik Invasion, qui s'est tenu en 2015 et 2016 au parc Rimbaud de Bagnols et qui avait annoncé fin mars son retour, mais cette fois sur un terrain privé de la ville, aurait finalement trouvé un autre point de chute. L'officialisation devrait intervenir très prochainement, mettant un terme à la polémique autour d'un retour du festival que la mairie ne souhaitait pas.

Yvan Lachaud lance son Café Citoyens. Le 26 avril prochain, Yvan Lachaud a choisi d'aller au contact direct des habitants de l'Agglo de Nîmes. Le lieu est encore tenu secret mais cela devrait avoir lieu dans un café nîmois du centre ville. En fin de journée, sans aucune préparation, le Président de Nîmes Métropole souhaite se confronter aux administrés sans tabou pour mieux expliquer l'action de l'Agglo.

De la friture sur les lignes SFR pour l'Agglo de Nîmes. Soucieux des deniers publics, les services finances de l'Agglo ont fait le choix d'un nouvel opérateur mobile permettant des économies significatives. Oui mais depuis la mise en place des lignes, c'est la cata. Pas un appel sans coupure. Impossible de tenir une conversation sur la distance. Certains commencent à regretter sérieusement l'opérateur historique, Orange. SFR se veut rassurant et assure une amélioration nette dans les jours qui viennent. Espérons-le sinon, au Colisée, c'est pas les communications que l'on va couper !

Haut débit : la colère noire d’Orange. Cette année, le Département démarre son plan Très Haut Débit, d’un montant de 250 M d’€. Récemment, les premiers marchés publics (20 M) ont récemment été décrochés par Bouygues Télécom. Ils concernent la montée en débit. En clair, l’opérateur devra améliorer l’accès à Internet des abonnés les plus éloignés des équipements. Mécontent du choix de la collectivité, son concurrent, Orange, a attaqué la décision au tribunal administratif de Nîmes. Les travaux sont bloqués, en attendant la décision de justice, rendue le 21 avril. Patience pour les Gardois qui, malheureusement, ne sont plus à ça près…

Abdel Samari

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais